Parafoudre défaillant, les hôpitaux et CTC sécurisés par la Jirama – Midi Madagasikara


Des coupures d’électricité durant les fêtes de Noël. Selon les responsables auprès de la Jirama, les déclenchements généraux fréquents sur le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo) a été causé par la panne d’un parafoudre et d’un régulateur de l’un des transformateurs 30MVA à Ambohimanambola. En effet, cette panne est survenue le 19 décembre, mais ses impacts se sont intensifiés le jour du 25 décembre. Le 24 décembre, un déclenchement s’est également produit sur la ligne transportant l’électricité depuis Andekaleka. Afin d’éviter les coupures intermittentes, Rivo Radanielina, DGpi de la Jirama, a avancé la solution pour le long terme. Il s’agit d’accélérer le raccordement du transformateur de 60 MVA et l’installation de l’autre, doté de la même puissance, les deux au PIA (Poste d’interconnexion d’Antananarivo) à Ambohimanambola.

Sécurisation. Le DGpi a fait un contrôle de la sécurisation du groupe électrogène d’une puissance de 110 kva, installé le weekend dernier par la Jirama dans le village Voara à Andohatapenaka où les patients atteints de la Covid-19 sont pris en charge. « Les techniciens de la Jirama ont testé le démarrage du générateur pour s’assurer que sa puissance correspond aux besoins des concentrateurs d’oxygène dans ce centre. C’est également le cas à Soamandrakizay qui vient d’être alimenté en électricité en vue de la prise en charge des patients atteints de la Covid-19 », a indiqué la Jirama. Suite aux visites, les représentants de la société d’État ont déclaré que les groupes sont fonctionnels, démarrent automatiquement en cas de coupure et supportent l’ensemble du circuit alimentant les concentrateurs d’oxygène pour CHU Andohatapenaka, CHU Anosiala, CTC Soamandrakizay, CTC Village Voara, Hôpital Ambohimiandra, CHR Anosy Avaratra, CHR Ambohimangakely et CHR Bongatsara. Par ailleurs, la pose du transformateur 400 kVA pour Eole est prévue ce jour. Des travaux préliminaires sont déjà en cours. « Cette augmentation de puissance élimine les micro-coupures et permet à Eole de mettre en service deux chaînes de fabrication supplémentaires », a noté la Jirama. Enfin, l’instruction a été donnée de déclarer les départs/lignes alimentant les centres hospitaliers, comme prioritaires, particulièrement ceux qui traitent la Covid. Ces départs ne seront coupés à moins qu’un manque de tension totale (MTT) n’intervienne. Même si le cas se produit, ces départs seront remis immédiatement en route avant tous les autres, selon la Jirama.

Antsa R.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *