Covid-19 : les hospitalisations repartent à la hausse


Le CHU d’Andohatapenaka compte une quarantaine de patients de Covid-19 présentant les formes graves de la maladie. Il fait partie des cinq grands hôpitaux de la capitale à prendre en charge les patients ayant contracté le virus. Depuis la semaine dernière, leur nombre a commencé à augmenter, confirme le Professeur Nasolotsiry Raveloson, directeur de cet établissement. Le taux d’occupation des lits est atteint dans cet hôpital.

Cette situation au CHU d’Andohatapenaka ne fait que confirmer la hausse importante des cas de contamination par le coronavirus, notamment dans la capitale. Des témoignages de médecins exerçant au sein des hôpitaux publics qui ont souhaité garder l’anonymat indiquent que les lits destinés au Covid sont tous occupés. Les statistiques officielles des cas de contamination publiées une fois par semaine ne permettent pourtant pas de suivre quotidiennement l’évolution de la situation.

Selon une société de producteur d’oxygène médical, la consommation journalière dans les hôpitaux publics et les cliniques privées de la capitale a actuellement dépassé celle du pic de la deuxième vague du Covid-19 alors même que les Centres de traitement de Covid-19 ne sont pas encore ouverts. Leur équipe travaille depuis plusieurs jours 24 heures sur 24 pour pouvoir satisfaire les demandes.

Les mesures de restriction adoptées ces derniers jours sont loin de faire des effets. Le respect des gestes barrières, la distanciation physique ou le port de masque restent souvent négligés dans les endroits publics. Avec l’effervescence des fêtes de fin d’année et les retrouvailles familiales, les professionnels de la santé craignent une forte propagation du virus, d’autant plus que les autorités hésitent à prendre des mesures plus fermes. Ils pensent également que la réouverture des Centres de traitement Covid-19 (CTC) est nécessaire au vu de l’affluence des malades notamment dans la région Analamanga.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *