Général Gellé – Un homme clé du gouvernement


Le général Serge Gellé est un officier atypique autant par son parcours que par son comportement. Cette épreuve de Soanierana Ivongo a conforté son statut d’homme clé du gouvernement.

Le nouveau Ratsimandrava. Le moins que l’on puisse dire c’est que le général Serge Gellé est un vrai gendarme forgé dans l’esprit de la devise « Patrie et loi ». Cette épreuve qu’il a endurée à Soanierana Ivongo où il a survécu à un crash d’hélicoptère en nageant pendant 12 heures sans gilet de sauvetage a confirmé ses qualités de combattant, de dur à cuire, de leader. Sitôt ramené sur les rives par des pêcheurs de Mahambo, il a tenu à faire une vidéo pour signaler qu’il était vivant et qu’il allait bien.

Quelle énergie, quelle volonté. Douze heures dans l’eau salée ne l’ont point marqué. « Un homme surmonte l’imprévu » a-t-il affirmé le plus simplement du monde. Mieux, il ne s’est pas départi de son sens de l’humour. « J’ai 57 ans mais je suis beau gosse » a-t-il plaisanté tout en prenant une douche chaude sous un treillis qu’il vient d’étrenner.Il s’est adressé à la population en mentionnant qu’il a perdu tous ses téléphones et ne peut pour le moment pas recevoir des appels. Mais le sens du devoir lui conseille tout de suite de donner un numéro provisoire.

Unanimité

« On va continuer à s’occuper de la sécurité. Je suis devenu standardiste. Grâce à vous je suis au courant des bêtises des gendarmes» a-t-il encore badiné.

Un comportement qui surprend l’opinion, un style de management peu familier mais qui séduit. A preuve les nombreuses sympathies témoignées à son endroit au cours de ce drame. Il a rassemblé tout le monde, tous les bords politiques autour de lui. Tout le monde a reconnu ses qualités d’officier droit, honnête, rigoureux. « Pourquoi on a tardé un homme de cette qualité à un poste ministériel » se demande un citoyen tombé sous le charme des méthodes du SEG.

Il est le premier membre de gouvernement à donner son numéro de portable au public. Tout le monde peut l’appeler à n’importe quelle heure. Et il est toujours au bout du fil sans jamais s’énerver, sans donner son téléphone à son garde de corps. Au niveau de la gendarmerie, il est évident qu’il fait l’unanimité. Son parcours inspire respect. Le Général Gellé a gravi les échelons un à un . Il a commencé par une barrette sur les épaules pour arriver à trois étoiles. Il n’aura pas volé les quatre étoiles. Au sein du gouvernement, il rallie également les suffrages par ses qualités pures et sincères.

Le général Richard Ravalomanana a trouvé un parfait successeur dans les efforts d’assainissement de la gendarmerie et surtout dans le rétablissement de la sécurité. Le Général Gellé s’est donné quelques mois pour faire ses preuves sinon il part. Il n’y a pas meilleure preuve que cette épreuve contre la mort.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *