Appui financier – Quinze millions d’euros de l’AFD pour BNI Madagascar


Une double signature qui vaut 15 millions d’euros. Proparco, filiale secteur privé de l’Agence Française de développement, a signé un prêt de 10 millions d’euros avec BNI Madagascar pour renforcer les fonds propres de la banque et soutenir sa stratégie de croissance durable. Christophe Bouchard, ambassadeur de France a représenté Yves Guicquéro, directeur de l’AFD à Madagascar, au nom de Proparaco, et Alexandre Mey, directeur général de la BNI Madagascar, ont scellé cet accord de partenariat hier à Ambohijatovo, au siège de l’AFD.

La filiale de l’AFD accordera ainsi un prêt subordonné à hauteur de 10 millions d’euros à la BNI Madagascar qui permettra à cette dernière de poursuivre son engagement en faveur de l’inclusion financière. En tant que premier réseau bancaire à Madagascar, la BNI Madagascar est présente dans les zones reculées et permet de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire.

Un autre partenariat

Dans un contexte de crise sanitaire à Madagascar, la BNI Madagascar a su rester le premier financeur de l’économie malgache. Institution bancaire engagée en faveur du développement durable la première banque malagasy est également un des acteurs clés de l’économie et un partenaire indéniable du Plan Emergence Madagascar. Pour BNI Madagascar, déjà positionnée comme une « banque verte », ce partenariat avec Proparco est une preuve supplémentaire de son engagement en faveur d’un développement responsable et durable.

«Proparco est très heureux de renforcer son soutien à BNI Madagascar, une institution de premier plan pour le développement de la Grande Ile et un partenaire clé du Groupe AFD avec lequel elle partage des objectifs ambitieux de financement des entreprises, notamment les PMEs et de projets contribuant à la lutte contre le changement climatique » a déclaré Emmanuel Haye, responsable adjoint de l’équipe Institutions financières et nclusion. « Ce partenariat avec Proparco est une excellente nouvelle pour Madagascar. Grâce à ce nouveau financement la BNI Madagascar poursuit sa politique de dynamisation de l’économie malgache en injectant des fonds supplémentaires » conclut Alexandre Mey, directeur Général de la BNI Madagascar.

En outre, la BNI Madagascar, l’Union européenne et l’AFD ont finalisé un autre partenariat de 5 millions d’euros en faveur du programme « Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance », SUNREF. « Ce qui va permettre à la BNI de financer de projets d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de protection de l’environnement » a expliqué Barijaona Ramaholimihaso, conseiller d’Alexandre Mey. Il est tout à fait conscient des graves problèmes environnementaux auxquels font face les Malgaches. Ce type de collaboration peut changer les donnes. Même s’il a admis que les « séquelles de la crise sanitaire pour les entreprises, pouvant impacter les activités bancaires, sont plutôt à retardement. Il se peut que les résultats de cette année soient du même niveau que l’an passé. Avec une relance économique balbutiante ».

La BNI Madagascar devient ainsi la deuxième institution financière partenaire du programme. « Solidis Garantie assure l’encadrement, l’accompagnement et la réalisation de ce projet » soutient son directeur général Jean Marc Ravelomanantsoa. Tous les principaux acteurs sont ainsi en place pour faire de la finance verte une sève du développement économique.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *