Renforcements des capacités des responsables d’EPP – Midi Madagasikara


Les participants de l’atelier.

Dans le cadre du projet Vonona, l’ONG Secours Islamique France (SIF) a octroyé une formation pour des directeurs et enseignants des EPP dans le pays. 21 écoles primaires publiques dont 5 dans la Capitale et 16 à Ihorombe ont bénéficié des actions menées par l’ONG. Avec la participation du ministère de l’Education nationale, un atelier de deux jours s’est tenu au Lycée Moderne Ampefiloha. Les participants sont au nombre de 44, composés d’enseignants et de directeurs d’école. Sous les thèmes de la GRC ou gestion de risques et catastrophes et RRC ou réduction de risques et catastrophes, ces acteurs primaires de l’éducation ont été formés pour affronter d’éventuelles catastrophes comme les inondations, des cas fréquents auxquels les écoles font face pendant une partie de l’année scolaire. En second lieu, le projet a fourni des Kit Covid, masques, gels et lave-mains. L’ONG travaille en étroite collaboration avec d’autres organismes comme l’Action contre la faim. D’après le docteur Isaac Rabeson, chef de projet et point focal SIG, «  il s’agit d’une ONG humanitaire notamment une ONG de solidarité nationale et internationale. L’impartialité et la neutralité font notre engagement. L’objectif était, d’abord, la lutte contre l’exclusion scolaire à Tananarive et dans quatre communes du district de Morombe (sud-ouest), ensuite, le renforcement des capacités éducatives, l’amélioration des conditions dans les écoles…. ». En outre, l’échange du SIF avec les acteurs de l’éducation a permis d’obtenir une meilleure visibilité sur les actions en cours.

 Yv Sam





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *