Rassemblement interdit – Plusieurs spectacles et manifestations annulés


Des organisateurs évènementiels se sont alignés aux instructions du gouvernement, sur l’interdiction de rassemblement. Ils ont annulé des spectacles et des manifestations.

Les annulations de manifestations et de spectacles se succèdent, depuis la sortie des nouvelles mesures annoncée par le gouvernement, face à la propagation du coronavirus. Le mouvement scout a annoncé le report de leur événement, peu après la sortie du conseil des ministres. « Nous sommes au regret de devoir annoncer le report du Symposium National pour l’éducation non formelle prévu se tenir ce samedi 18 décembre, compte tenu de la situation sanitaire actuelle », a écrit le responsable des Rela­tions publiques du Tily eto Madagasikara, dans la nuit du mercredi.

Le concert de Rija Rasolondraibe prévu se dérouler au Palais des sports à Mahamasina est, également, annulé. « C’est difficile pour moi et pour l’équipe de ne pas pouvoir célébrer Dieu avec vous, le 29 décembre. Mais nous devons accepter les mesures annoncées, pour préserver nos prochains », écrit cet artiste sur les réseaux sociaux. Des établissements scolaires ont, également, annulé les célébrations de la fête de Noël qui ont été préparées par les élèves. Même des programmes de Réveillon de fin d’année sont rendus nuls par quelques organisateurs.

Le compte-rendu du conseil des ministres du 16 décembre annonce l’interdiction de rassemblements publics et limite à cent le nombre de personnes autorisées à se réunir dans des espaces clos. Cela pour éviter la transmission du virus de Covid-19. Malgré cela, des mariages avec plus de cent invités ont été, encore, organisés, hier, sans que les autorités interviennent.

Des espaces ont, également, affirmé que les mariés qu’ils accueilleront, ce weekend, n’ont pas revu en baisse le nombre de leurs invités. « Nous allons espacer les invités par table pour éviter tout risque de transmission du virus », indique le responsable d’un espace à Alasora.

Les églises sont les prochains à décider des organisations des cultes dominicaux. Il y a à peine quelques mois, les églises ont retrouvé leur rythme habituel, suite à la baisse importante des cas. La résurgence des cas et ces nouvelles mesures vont, une fois de plus, perturber la vie des églises, notamment, pendant la célébration de Noël. Des leaders d’église se sont déjà réunis, hier, pour discuter des nouvelles organisations. Ces organisations seront annoncées au grand public, dans les prochains jours.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *