Concours du meilleur Cacao – Madagascar remporte la médaille d’or


La compétition internationale du cacao attribue la meilleure place pour Madagascar. La fève du Sambirano figure dans les tops cinquante des meilleures qualités dans le monde.

Une bonne nouvelle. Sovenira Vahiny, présidente de la Coopérative TMAR de l’Union des coopératives du Lazan’i Sambirano (UCLS) a obtenu la médaille d’or pour la catégorie Afrique et océan Indien, dans la classe « 100% cacao fin ». Sur les sept échantillons de fèves de cacao envoyés à Rome pour la compétition internationale, trois d’entre eux sont classés en haut de la liste sur les cinquante meilleurs au monde.

Une autre bonne nouvelle est que la médaille de bronze a été également gagnée par des producteurs de cacao malgache. Il s’agit d’Aly Robert, producteur et Kalo Jidor du centre de recherche Fofifa à Ambanja, dans la région Diana, fief du cacao. Une performance saluée par le conseil national du cacao dont le PCA est Edgard Razafindravahy.

La compétition internationale se tient tous les deux ans et Madagas­car a déjà pu participer sur trois éditions.

En 2016 et 2018, la société Mava du groupe Ramanan­- draibe a été primée et le producteur Lalatiana, l’a également été au concours précédent celui de 2021. «La Grande ile était toujours classée dans les top 50 lors de ces concours. Pour cette année, le Conseil national du Cacao a lancé la présélection par l’analyse physique du cacao de dix huit candidats en 2020. Les experts des chocolateries Robert, Amcho et Menakao ont sélectionné les sept meilleures qualités de fève par analyse sensorielle » explique Bernard Rakotondrabary, secrétaire exécutif du Conseil national du Cacao (CNC).

Cacao fin

Et sur ces sept meilleures fèves de cacao envoyées au concours, trois sont sélectionnées dans les cinquante meilleures.

Cette année, le concours international « Cocoa of excellence » mandaté par la Fédé­- ration mondiale du cacao (ICCO) a classifié la qualité des fèves par continent. L’annonce des gagnants s’est faite en ligne hier et après l’attribution des prix d’or, argent et bronze pour les pays asiatiques vint celle pour la catégorie Afrique et océan indien.

Les autres catégories concernent l’Amérique du sud et l’Amérique centrale et les Caraïbes. « Les Cocoa of excellence Awards célèbrent et encouragent la qualité et la diversité à travers une culture d’excellence dans le secteur du cacao » souligne le site dédié au concours. On retrouve les pays africains producteurs de cacao tels que la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Tanzanie ou encore l’Ouganda aux côtés de Madagascar dans la compétition. Les critèresde qualité sont basés sur les variétés des cacaoyers telles que le Forastero, Criollo ou Trinitario.

La meilleure qualité mondiale est ainsi difficile à définir. 80% des productions dans le monde sont du type Forastero, lequel présente une amertume très prononcée. Le cacao de Madagascar est un cacao 100% fin, le seul ayant obtenu ce label dans toute l’Afrique subsaharienne car il est soit naturel soit il est bio, exempt de tout traitement chimique. Madagascar exporte 12 000t de cacao en moyenne et ambitionne d’en exporter 25 000t en 2025. Le plus grand producteur mondial reste la Côte d’Ivoire avec une production de près de deux millions de tonnes par an.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *