Procès Apollo 21 : Le verdict final tarde, les pièces à conviction (…)


Le ton est monté hier lors de du septième jour d’audience du procès Apollo 21. Le verdict final commence à se faire attendre alors que les avocats de la défense pensaient que le procès allait durer seulement trois à quatre jours.

La présentation des pièces à conviction des quatre principaux accusés a été programmé hier et devrait continuer ce jour. L’absence des pièces à conviction notamment les ordinateurs des accusés, François Marc Philippe et Paul Rafanoharana saisis pourtant lors de leur arrestation a provoqué le tollé des avocats de la défense. De même, l’arme et l’argent saisis chez Paul Rafanoharana n’ont pas été présentés hier alors que ça aurait dû être le cas. Malgré les vices de procédures dénoncées par la défense, le ministère public n’en démord pourtant pas.

Hier matin, à la grande surprise de tous, la présidente de la Cour a rappelé à la barre l’ancien militaire français, François Marc Philippe. Il a été interrogé sur les informations retrouvées sur un clé USB en sa possession. Les fichiers auraient contenu les détails sur une éventuelle rétribution allouée à ceux qui participeront à ce présumé coup d’état. François Marc Philippe a nié en bloc une fois de plus toutes les accusations à son encontre. Il parle de dossiers montés de toutes pièces et des documents introduits frauduleusement dans son dossier. Il a d’ailleurs dénoncé la perte des pièces à conviction et de vols de ses effets personnels lors de la perquisition à son domicile. Parmi eux, un blouson, une montre de haut de gamme, des matériels informatiques.

Lundi dernier, les cinq généraux impliqués dans cette affaire ont tous plaidé non coupables.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *