Le prix du butane recule – Midi Madagasikara


Une bonne nouvelle pour les consommateurs de gaz vient de tomber à quelques jours des fêtes de la nativité et du nouvel an. Une source auprès du ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation a fait savoir que les prix des bouteilles de gaz combustible devraient connaître une baisse dès aujourd’hui. Les tarifs devraient revenir à ceux déjà appliqués sur le marché avant début octobre, a-t-on affirmé du côté d’Ambohidahy. C’est-à-dire, la bouteille verte de 9 kg devrait être vendue à 51 800 ariary sur le marché. 

Marché international. En mars, le prix a déjà connu un recul à cause de l’effectivité de la baisse du TVA sur le gaz à 5% contre 20% les années précédentes. Mais, depuis octobre dernier, les factures du gaz deviennent plus salées pour les ménages à cause de la flambée du cours sur le marché international. Très vite, ce rebond est répercuté sur les prix à la consommation avec 16% de  hausse par rapport  au prix affiché depuis mars 2021. La baisse n’a donc duré que sept mois. Depuis 3 mois, une bouteille de gaz de 9 kg se vend à 60 500 ariary auprès des distributeurs. L’exécutif est intervenu et le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation d’Edgard Razafindravahy a négocié le maintien des prix conformément à ceux déjà appliqués depuis mars. 

Consommateurs. Il a fallu ainsi trois mois pour que les prix baissent de nouveau. Et, cette nouvelle révision à la baisse des prix du gaz a donc de quoi ravir les consommateurs qui ont été séduits par la campagne de « démocratisation du gaz combustible ». « Nous avons décidé d’utiliser le gaz depuis avril dernier mais la hausse a beaucoup impacté notre budget et, à cet effet, nous oblige à conjuguer avec l’utilisation d’autres énergies », a affirmé Hajanirina Ralison, épicière de quartier. La hausse des prix du gaz, faut-il rappeler, a rajouté à la longue liste des produits de consommation dont les prix se sont envolés depuis des mois. 

Rija R.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *