Il vole un 4×4 du service des domaines


La gendarmerie a mis la main au collet du voleur d’un 4×4 du service des domaines de Morondava, hier. La course-poursuite a été digne d’un film.

La réalité dépasse la fiction. Un père de famille a volé un 4×4, un véhicule administratif du service régional des domaines Menabe, hier matin.

La voiture, une Nissan, était garée à Morondava Centre. L’homme est parvenu à y entrer furtivement, sans éveiller l’attention des badauds. Il l’a ensuite démarrée pour fuir les lieux. La disparition n’aurait été remarquée que quelques minutes plus tard, aux environs de 8h 30.

Sitôt alerté, le commandant du groupement de la gendarmerie locale a mobilisé ses hommes pour procéder à la recherche. La route nationale (RN35) et toutes les déviations ont été surveillées. Peu de temps après, le voleur habile au volant de la plaque rouge a été repéré à la sortie de la ville, précisément à Marofototra, de la commune rurale de Bemanonga.

Feu

Les gendarmes dirigés par l’adjoint au commandant du groupement, le lieutenant Roger Franck Rahariniaina, ont ordonné au voleur de s’arrêter. Pourtant, il les a ignorés, tout en continuant son chemin pour les semer. Une course-poursuite effrénée a alors été engagée au cours de laquelle les poursuivants ont été obligés à faire feu et viser la roue avant droite du 4×4. Celui-ci était lancé à vive allure.

Criblé par les projectiles, le pneu a pris feu. Cela n’a pas empêché le conducteur de s’efforcer d’accélérer. Il a fini par s’immobiliser. Il s’est dépêché pour sortir du véhicule et a couru vers les gendarmes pour s’emparer de leurs fusils. Cette fois encore, il a refusé d’obtempérer. du coup, l’équipe a dû tirer sur sa jambe droite pour le maîtriser.

Blessé, il a été emmené au centre hospitalier de référence régionale de Nama­hora. Il est sous haute surveillance par des éléments armés de la gendarmerie nationale. Il devra subir une opération chirurgicale, a-ton confié. Il sera enquêté dès que les médecins le permettront.

Après le constat, le pickup a été rendu au service des domaines. Les coups de feu ont mis en émoi les habitants qui sont déjà sur le qui-vive face à la recrudescence de crimes ces derniers temps.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *