De nouvelles mesures anti-Covid attendues en conseil des ministres


La nouvelle flambée des cas de Covid-19 est de nouveau au cœur de l’actualité nationale. Andry Rajoelina a annoncé lors d’une cérémonie d’inauguration d’infrastructures hospitalières à Ampefiloha hier que les mesures adéquates seront discutées en conseil des ministres ce jour.

Le ministère de la Santé a déjà pris les devants. Suite à la ruée vers les tests de dépistage au Village Voara depuis quelques jours, le ministère a annoncé que les tests de dépistage (PCR) gratuits seront disponibles dans les Centres de Santé de Base (CSB II) d’Antananarivo et ses périphéries. De même, il est désormais possible de se faire vacciner avec les vaccins Janssen ou Sinopharm au niveau des CSB II.

De nouvelles mesures restrictives de liberté de circulation ou l’instauration d’un couvre-feu pourraient être annoncé ce soir tout comme l’installation des contrôles au niveau des frontières des régions principalement touchées par l’épidémie comme Analamanga, Vakinankaratra et la Haute Matsiatra. Il en va de soi également que le port de masque redeviendra obligatoire. A l’approche des fêtes, ce que redoutent un grand nombre, c’est l’interdiction de rassemblement et la fermeture des lieux de culte. Selon une source auprès du ministère de la Santé publique, l’objectif des autorités serait est de contenir la propagation de l’épidémie avant les fêtes de fin d’année.

Le dernier bilan de l’épidémie de Covid-19 publié par le ministère de la Santé le week-end dernier a indiqué plus de 500 nouvelles contaminations enregistrés dans la région Analamanga. Ces deux derniers jours, le nombre de personnes qui se ruent vers le village Voara à Andohatapenaka, pour se faire dépister, ne cesse d’augmenter. Le test reste gratuit à Andohatapenaka contrairement aux cliniques privées où le prix est à partir de 260.000 Ar



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *