19 – Ruée vers le dépistage au village Voara


Le nombre de tests de dépistage de la Covid-19 effectués au village Voara à Andohatapenaka est en hausse. Le résultat sort quatre jours après le prélèvement.

Un couple ressort du centre de dépistage du virus de Covid-19 au village Voara à Andohatapenaka, hier, vers 13 heures. Cet homme et cette femme auraient attendu près de trois heures avant de pouvoir passer le test. « Nous étions là depuis 10 heures 30. L’attente a été trop longue. Il y avait beaucoup de monde. Puis, il y a un moment où les responsables sont partis en pause, je pense. C’est pourquoi nous n’avons pu ressortir que maintenant », lance Dox, le mari.

Ce seul centre de dépistage du virus de Covid-19, ouvert au grand public, à Antananarivo n’est plus loin du rythme de la période du pic épidémique. Il accueil­lerait entre deux cent cinquante et trois cents personnes par jour, actuellement, selon une source au sein du ministère de la Santé publique. Ce centre de dépistage a accueilli entre quatre-cents et sept-cents personnes par jour, durant les pics de la première et de la deuxième vague de l’épidémie. Au moment où nous sommes passés dans ce centre, hier, en début d’après-midi, il y avait, au moins soixante-dix personnes, assises sur les chaises de la file d’attente. Il y avait des personnes de tous âges : des adultes mais aussi des enfants. Les enfants porteurs du virus de Covid-19 sont de plus en plus nombreux, en cette troisième vague de l’épidémie.

Quatre jours

Certains de ces patients ont présenté les symptômes de la maladie à coronavirus, d’autres ont été en contact avec des porteurs du virus de Covid-19. « Ma femme tousse, elle a mal à la tête et perd l’odorat. Le médecin lui a recommandé de passer le test. Pour ma part, je n’ai aucun symptôme. Mais comme nous vivons ensemble, j’ai décidé de passer, également, le test pour connaître mon état de santé», indique cet employé d’un grand restaurant à Antana­narivo-ville. Aucun des deux n’a été vacciné, selon l’affirmation de Dox.

Le résultat du test de dépistage est prévu sortir, quatre jours après le prélèvement. En attendant, Dox et sa femme ne pourront pas sortir de chez eux. Toute personne qui passe le test est considérée comme cas suspect et devra rester confiné, pour limiter le risque de transmission du virus de Covid-19.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *