Abus de bien public – Une ambulance détournée part en tonneau


L’ambulance d’un centre hospitalier a été sortie par son chauffeur pour une virée nocturne. Aux petites heures, le véhicule s’est renversé par-dessus la digue sur la rocade. Le conducteur est en fuite.

Lorsque l’inconscience et l’irresponsabilité s’entrecroisent et font de gros dégâts. Samedi à l’aube, une ambulance gisait en contrebas de la route digue sur la rocade Andohatapenaka. Le véhicule a terminé sa course à quelques mètres d’une rizière après avoir effectué un tonneau. Le tout-terrain a terminé sa course sur son flanc gauche. Le toit est cabossé en plusieurs endroits et les matériels médicaux embarqués se sont renversés. À l’arrière, une vitre s’est arrachée. Très probablement, c’est par cette ouverture que le conducteur s’est extirpé.

D’après un médecin venu sur le lieu du sinistre, l’ambulance était censée restée dans le parking d’un centre hospitalier lorsque le chauffeur a bravé les règles en la sortant en pleine nuit, sans qu’une urgence nécessitant sa mobilisation n’ait été enregistrée.

Vers 4 heures du matin, lorsque le véhicule a été retrouvé par-dessus la digue après son embardée spectaculaire, des éléments du commissariat de la police aux 67ha se sont dépêchés sur les lieux. A leur arrivée, l’ambulance avait déjà été laissée à l’abandon par son conducteur. La police indique que le chauffeur a près la fuite et que probablement il a eu plus de peur que de mal.

Ivresse probable

Fort heureusement, il n’y avait pas de patient à bord lorsque le pire s’est produit. Évoquant la thèse d’une conduite en état d’ébriété au point de faire une sortie de route sur une ligne droite, la police n’exclue pas que d’autres personnes étaient à  bord au moment de  l’accident.

Grâce à la vélocité des éléments d’intervention du commissariat de police du 7ème arrondissement aux 67ha, le véhicule a pu être sécurisé juste à temps. Les accessoires étaient encore en place et les matériels médicaux à bord semblaient encore en place. Des bouteilles d’oxygène étaient encore dans leurs vitrines de rangement et des appareils pour les soins de premiers secours étaient également à bord. Dans la précipitation, l’ambulancier emporté par la panique ou craignant de se faire prendre a laissé son véhicule à la merci des potentiels malfaiteurs avec tout le matériel de grande valeur qu’il y avait à l’intérieur.

L’ambulance qui s’est renversée est une Toyota Land Cruiser II flambant neuve. Le véhicule est une récente acquisition effectuée par une grande entreprise de logistique sise à Toamasina. Samedi, la police travaillait encore d’arrache-pied dans la recherche du chauffeur en fuite.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *