Deux faux policiers arrêtés pour extorsion de fonds – Midi Madagasikara


Poursuivis pour escroquerie et usurpation de titre pour extorquer des fonds, deux individus dont une femme ont été déférés au Parquet du tribunal Anosy, hier. Leur arrestation a été possible suite à la plainte déposée par l’association des officiers de police de la Promotion ARO (ASPARO) reçue par le commissariat central de la sécurité publique à Tsaralalàna, dénonçant l’existence d’un groupe de personnes collectant de fonds au nom de l’association ASPARO, auprès des institutions et des ministères dans la Capitale, le 6 décembre 2021. D’emblée, les policiers de la Sûreté urbaine d’Antananarivo sont partis à la traque de ces malfaiteurs. Le 7 décembre, les deux personnes susmentionnées ont été appréhendées à Antaninarenina quand elles tentaient de commettre leur forfait à la Direction générale des impôts. Fouillées sur le champ, elles ont été surprises en possession de carnet des reçus au nom de l’ASPARO ainsi que des badges à l’effigie du collectif des officiers de Police (COPM). Selon l’information, les suspects ont été amenés au commissariat pour la suite de l’enquête. L’audition de leur victime a révélé que pour tromper leurs cibles, ces escrocs se faisaient passer pour des officiers de police en déclarant qu’ils sont venus pour collecter de fonds pour financer des œuvres sociales à l’orphelinat de la police nationale à Ambatolampy, à l’occasion des fêtes de fin d’année. Pour ce faire, ils réclament 200 000 ariary en échange de chaque reçu qu’ils proposent. Les dossiers saisis sur eux ont permis d’évaluer qu’ils ont déjà réussi à extorquer 14 000 000 ariary. L’approfondissement de l’enquête a également révélé que ces escrocs avaient déjà fait des victimes dans d’autres régions de l’île. Il est à noter que ces individus, qui sont des organisateurs d’événement, avaient déjà travaillé avec la police nationale lors de la célébration du 15e anniversaire de l’ASPARO.

T.M.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *