Paul Rafanoharana : « Je voulais aider le président et neutraliser son (…)


Paul Rafanoharana s’est exprimé enfin sur les accusations qui pèsent sur lui dans l’affaire Apollo 21. Etant le principal accusé dans cette affaire, il a été le premier à se présenter devant la barre hier lors de la deuxième journée du procès qui s’est déroulée à la Cour criminelle ordinaire à Anosy. L’ancien gendarme franco-malgache a plaidé non coupable et réfute ainsi les accusations portées contre lui dont celle de la tentative d’assassinat du président de la République.

«  Je voulais aider le président et neutraliser son entourage mafieux », a-t-il clamé, hier. Il a ensuite affirmé que « neutraliser n’est pas éliminer ». Paul Rafanoharana pense que le Chef de l’Etat s’est entouré de personnes qui constituent un blocage au développement du pays. Il qualifie alors son action comme une opération de sauvetage pour que le Chef de l’Etat puisse exercer ses fonctions. Paul Rafanoharana affirme qu’il ne s’agirait que d’une réflexion théorique, d’un projet tout en reconnaissant qu’il en est l’auteur.

Le ministère public de son côté a soulevé durant l’audience la provenance des 900 millions d’ariary découverts au domicile de Paul Rafanoharana au moment de son arrestation ainsi que ses démarches pour approcher les autres personnes accusées dans le cadre de cette affaire.

L’interrogatoire des autres accusés dont des hauts gradés des forces armées va se poursuivre aujourd’hui et dans les jours à venir.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *