Mangatany RN1 – Un véhicule fou tue un policier en service


Lancé à toute vitesse, un Volkswagen Crafter a percuté de plein fouet un sous-brigadier de police au niveau d’un barrage de contrôle. Le conducteur a des antécédents.

U N policier meurt dans l’exercice de sa fonction. Dans la soirée de vendredi aux alentours de 22 heures, le sous-brigadier de police Jean Noël Rasolonjanahary, ayant servi au commissariat d’Arivonimamo, a trouvé une mort tragique après avoir été fauché par un minibus de marque Volkswagen Crafter, conduit par un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années. Le drame s’est produit au niveau du barrage de contrôle à la hauteur de Mangatany.

Tôt le matin, aux alentours de 5 heures, le minibus a surgi à vive allure pendant qu’un véhicule était à l’arrêt pour contrôle. L’agent de police en train de vérifier les papiers du véhicule contrôlé l’a échappé belle. Par ailleurs, le Volkswagen Crafter a déboulé à toute vitesse vers le sous-brigadier de police, pour le traîner sur une distance d’une cinquantaine de mètres, selon les témoignages.

Alors que le policier comateux était piégé sous le châssis du minibus, le conducteur, un jeune homme de vingt ans, était descendu pour tirer avec force le policier agonisant. Ses collègues, sidérés par le geste brutal, ont manifesté leur mécontentement.

Séquelles

Sitôt extirpé du bas du véhicule, le policier a été évacué d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Placé sous soins intensifs, le père de famille a rendu l’âme tard dans la nuit, aux alentours de 22 heures.

La dépouille a été conduite à Arivonimamo où une veillée funèbre s’est déroulée au commissariat. Pour sa part, le chauffard a été placé en garde à vue et son véhicule mis en fourrière. L’excès de vitesse et l’imprudence du conducteur ont été évoqués comme causes de l’accident.

Le jeune homme qui était au volant clame haut et fort qu’il n’aurait pas fait exprès de renverser le policier. Des collègues du défunt sortent pour leur part de leurs gonds en indiquant que le jeune homme avait déjà par le passé heurté avec son véhicule l’un de leurs frères d’armes. L’accident a laissé des séquelles mais le policier a survécu tant bien que mal. Ayant pignon sur rue, le chauffeur du Volkswagen Crafter est connu dans la vente de véhicules d’occasion. La dépouille de Jean Noël Rasolonjanahary a été acheminée avant-hier à Mahasolo Sakay d’où il était originaire. Le défunt était père de deux garçons.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *