Les peurs s’envolent pour Indie à la Fondation-H – Midi Madagasikara


Indie ouvre la porte de ses peurs au public à la Fondation H. (Photo : Anja)

Sa première exposition intitulée « Les peurs s’envolent » ouvre ses portes ce jour à la Fondation H. Indie, vice-lauréat du Prix Paritana 2021, a bien voulu nous accorder un accès exclusif, avant l’heure, à son univers artistique.

Jeune, voire très jeune, Indie est un de ces artistes émergents qui a bénéficié du soutien de la Fondation H à travers le Prix Paritana. Les dioramas, une sorte de décor miniature, représentent son univers. Et il excelle dans la manipulation des petits bâtonnets. Si Les peurs s’envolent ici, c’est qu’il y a péril en la demeure. L’artiste est une étrange espèce, de ceux qui redoutent tout de la vie en société. D’où tout l’intérêt pour lui d’extérioriser ou de matérialiser ses peurs à travers la création dans le but d’embrasser enfin cette indépendance qui lui vaut son nom d’artiste. Pour ce qui est des œuvres, il va falloir ouvrir grand les yeux à l’entrée de la galerie. C’est nécessaire puisque chaque proposition est d’une taille remarquablement minuscule. Une manière pour l’artiste d’apporter une nouvelle façon d’appréhender l’art. Lui de nous expliquer que « rien n’est évident au premier regard. La compréhension de certaines de mes œuvres nécessite une profonde réflexion, dépassant le cadre de l’objet en lui-même ». Indie, dans toute sa timidité, souhaite à travers son art offrir un nouveau souffle au milieu dans lequel il évolue. Fatigué des stéréotypes, du conformisme, de tous ces regards qui se tournent tous vers la même direction, son rêve est d’imposer du neuf dans une période où les arts visuels gagnent de plus en plus de terrain. Cette exposition, même si elle est très personnelle, tient aussi sa source du regard de l’artiste vis-à-vis de la société.

Aperçu du travail artistique d’Indie. (photo : Fondation H)

Les peurs s’envolent est à découvrir à la Fondation H Andraharo à partir de ce jour jusqu’au 23 décembre 2021. Neuf dioramas élaborés avec minutie sur une période de quatre mois, voilà ce que propose Indie à ses visiteurs pour cette première sortie en public. Les responsables au niveau de la fondation nous ont également confié que les nombreux programmes proposés mensuellement en son sein accompagneront cette dernière exposition de 2021.

Anja RANDRIAMAHEFA





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *