La population redoute une éruption volcanique


Depuis près d’une semaine, du gaz et de la fumée sulfureuse se dégagent d’une sorte de cratère dans le village d’Antsapanimahazo Loharano. La population est sur le qui vive.

La terreur gagne les habitants de Antsapani­mahazo Loharano, dans le district de Soavinandriana. Depuis maintenant six jours, une structure rocheuse qui s’apparente à une bouche de cratère volcanique dégage en permanence une fumée sulfurique. Craignant une imminente explosion de cette formation inquiétante, la population riveraine a alerté les autorités.

La semaine passée, des éléments du poste avancé de la gendarmerie nationale de la commune rurale de Mananasy se sont dépêchés sur les lieux pour faire le constat et évaluer les risques. Un rapport a été effectué et les informations s’y rapportant ont été transmises aux autorités. Selon le rapport officiel, un ravin se jetant dans une rizière dégage en permanence une fumée d’apparence toxique.

Le gaz qui s’en dégage produit une odeur désagréable qui se fait sentir dans les environs. Un incendie a été signalé. Selon les informations recueillies auprès de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Soavinandriana, le feu s’est produit lorsqu’un laboureur a fait du désherbage sur une rizière jouxtant le ravin. Le ravin présente une ouverture étranglée dans une formation rocheuse, par laquelle émane le gaz qui plonge le voisinage dans la terreur.

Évacuation

Un hameau est situé à environ 200 mètres du foyer de cette formation inquiétante. Des personnes des environs ont versé du feu sur l’émanation sulfureuse mais cela n’a pas eu d’effet.

Quelques jours après, le gaz continue encore à contaminer l’air et de la fumée sort de l’ouverture. Rongés par l’inquiétude, les riverains, craignant que le pire pourrait se produire à tout instant, ont pris des dispositions pour être en mesure d’évacuer les lieux en toute urgence dès que la situation l’exigera.

Jusqu’à maintenant, aucun effet sur la santé n’est signalé. La population demande néanmoins que des experts se rendent sur les lieux pour voir de près la situation et évaluer de quoi il en ressort.

Les personnes sur place n’écartent pas néanmoins un risque d’éruption volcanique en se basant sur le fait que la région Itasy est une zone où pareil cas s’est produit par le passé. La venue de spécialistes est attendue avec impatience. La commune de Mananasy se trouve à 18 kilomètres du chef-lieu de district de Soavinandriana. Le village d’Antsapanimahazo Loharano est par ailleurs enfoui à 6 kilomètres dans la brousse.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *