Infrastructures – Ampefy sort du sous-développement


Le désenclavement des sites touristiques de la commune d’Ampefy. Telle est la portée des infrastructures inaugurées par le président de la République, hier.

La région Itasy ne sera plus oubliée». Ce sont les mots du président de la République Andry Rajoelina, en conclusion de son déplacement dans la commune d’Ampefy, hier. Une visite qui intervient un peu moins de trois mois après son dernier passage, le 18 septembre.

«Moi et mon épouse avions décidé de consacrer notre journée pour la passer avec vous», a déclaré le Chef de l’État à l’endroit des habitants d’Ampefy. Le couple présidentiel a eu un programme relativement chargé, hier. Une journée marathon placée sous le signe du développement local. Ceci, par le désenclavement des principaux sites touristiques d’Ampefy. Deux routes, l’une menant à l’îlot de la Vierge et l’autre, vers les chutes de la Lily ont été inaugurées par le locataire d’Iavoloha.

«Ces infrastructures contribueront à booster le tourisme et auront un impact conséquent sur l’économie d’Ampefy, mais aussi, plus largement, dela région Itasy», a été martelé durant la journée d’hier. Comme l’a souligné la députée Fiainantsoa Razaiharimalala, la route menant vers l’îlot de la Vierge, notamment, n’a pas été réhabilitée depuis l’époque de feu Philibert Tsiranana, ancien président de l a République. «Cette route est importante pour nous, puisqu’elle facilite l’accès au sanctuaire catholique de l’îlot de la Vierge qui est un lieu de pèlerinage», ajoute l’élue de Soavinandriana.

Pique politique

Durant une mes se à laquelle a participé le couple présidentiel et officié par monseigneur Jean-Claude Randrianarisoa, évêque de Miarinarivo, il a été indiqué que le site de l’îlot de la Vierge marque un épisode dans l’histoire commune entre l’État et l’église catholique. La dernière fois que le scénario d’hier a été joué sur les lieux, était en septembre 1961, lors du passage de l’ancien Président Tsiranana. Soixante ans après, il a été décidé, hier, de réaménager le sanctuaire en y édifiant une nouvelle église et un centre de pèlerinage.

Après l’îlot de la Vierge, Andry Rajoelina et sa suite ont procédé à l’inauguration de la réhabilitation de la route menant vers les célèbres chutes de la Lily. Là aussi, le fait que cette voie de près de 8 kilomètres n’ait pas été réhabilitée depuis quelques décennies a été souligné parles élus. Le député Fetra Rakotondrasoa a profité de l’occasion pour lancer une pique aux adversaires politiques du pouvoir, notamment, à la plateforme d’opposition Groupe Panorama qui affirme que Madagascar recule.

«Vous dites que Madagascar recule. Au contraire, le pays avance. Vous n’avez qu’à venir dans la région Itasy pour en avoir la preuve. Sortez un peu du Panorama et vous verrez que les choses avancent”, lance l’élu du district de Miarinarivo. Le président Rajoelina, pour sa part, a rappelé que durant sa campagne électorale, il a promis la réhabilitation de la route menant vers les chutes de la Lily, entre autres. «Promettre c’est s’endetter. J’ai donc payé ma dette puisque la réhabilitation de la route que j’ai promise est faite», déclare le Chef de l’Etat.

Le locataire d’Iavoloha affirme, par ailleurs, que la rénovation de la route menant vers les geysers d’Ampefy est également terminée. «Je compte revenir ici pour l’inaugurer», ajoute-t-il. Une inauguration qu’il pourrait, éventuellement, cumuler avec celle de la nouvelle université d’Itasy qui serait en passe d’être terminée, selon ses dires.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *