Ny Ombalahibemaso vu par les devins « Antemoro » – Midi Madagasikara


Andrianamponimerina (1740–1810) a beaucoup apporté à l’histoire du groupe humain Merina. Jusqu’à aujourd’hui, sa personne est sujet à mystères et discussions. Les témoignages écrits des sages venus du groupe humain Antemoro sont jusqu’ici les plus précis au sujet du personnage royal.

Relevés dans le livre de Fernand Kasanga, « Tantaran’ny Antemoro-Anakara teto Imerina tamin’ ny andron’ Andrianampoinmerina sy Ilaidama » (1956), ces savants venant du Sud-Est de Madagascar racontent alors. « Nous avons vu le roi, une personne avec une bonne étoile, cependant, au corps et  mental puissants, il a le visage lumineux, possède une bonne discussion. Une bonne personne de ce que nous avons vu, par contre, fidèle et protecteur ».

La présence de ces Antemoro, des devins Anakara et Zafitsimieto, apporte aussi un nouvel éclairage sur le terme « Ny ranomasina no valam–parihiko », accolé au monarque. Cependant, selon un manuscrit possédé par Gabriel Ferrand (1864–1935), contenant des « sorabe », ce sont les sages qui ont sorti cette célèbre expression.

La prise de pouvoir d’Andrianampoinimerina est aussi liée à une alliance, selon les spécialistes. L’alliance de deux royaumes. Celui d’Ikaloy et d’Ambohidratrimo. Bref, le roi incarnait donc aussi une promesse « politique ». Beaucoup de choses restent à découvrir sur l’un des plus grands rois malgaches. Celui qui a été au cœur de l’unification de Madagascar.

Son règne est aussi lié au groupe humain Antemoro, dont les descendants sont maintenant établis depuis des siècles à Antananarivo.

Recueillis par Maminirina Rado





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *