La tension persiste au département de l’Environnement


L’organigramme. Ce serait la raison d’une friction persistante entre la ministre de l’Environnement et du développement durable et la vice-ministre chargée de la reforestation.

Hortensia Antonésie, vice-ministre chargée de la reforestation, a accordé une partie de sa sortie médiatique, la semaine dernière, sur ce problème d’organigramme. Le fait que le département de l’Environnement n’aurait pas encore acté son organigramme ferait que ses activités, notamment, celles du vice-ministère piétinent. Une source auprès du cabinet de Baomiavotse Vahinala Raharinirina, ministre de l’Environnement et du développement durable, affirme pourtant, “l’organigramme en question a été adopté lors d’un conseil du gouvernement, en septembre 2021”.

Le contexte précédent la mise en place de l’actuel gouvernement annonçait que la cohabitation entre la ministre et la vice-ministre allait être compliquée. Hortensia Antonésie a tiré à boulet rouge contre Baomiavotse Vahinala Raharinirina durant les jours qui ont précédé le remaniement, en août. Lors de l’installation officielle de la vice-ministre, la ministre a répliqué en mettant l’accent son ascendance dans la hiérarchie gouvernementale.

“ Le ministère de l’Environnement et du développement durable n’est pas divisé en deux”, a déclaré la ministre Raharinirina, en soulignant que contrairement à un secrétariat d’Etat, le vice-ministère n’a pas de structure indépendante. C’est cette question de structure qui fait resurgir aux yeux du public la tension larvée entre les deux membres du gouvernement. Les invectives médiatiques tendent à reprendre ces derniers temps.

Les informations rapportent que l’organigramme acté en septembre prévoit un cabinet, d’une unité de coordination des activités de reforestation, d’une cellule de communication pour le vice-ministère. Ce qui déplairait à Hortensia Antonésie. Aussi, elle n’aurait pas signé l’acte établissant l’organigramme de septembre, jusqu’ici. La vice-ministre souhaiterait son propre secrétariat général et des directions générales. Un système prévu pour un ministère à part entière, pourtant.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *