La FIFA maintient Arizaka Raoul Rabekoto à la tête de la FMF


Fin de polémique, peut-être, concernant la présidence de la Fédération malgache du football (FMF). Dans une lettre adressée aux autorités et aux membres de cette instance nationale du ballon rond, la Fédération internationale du football association (FIFA) a indiqué qu’Arizaka Roul Rabekoto reste à la tête de la FMF. Pour la FIFA, l’actuel président de la fédération malgache peut poursuivre son travail même s’il est en hors du territoire malgache.

La FIFA a indiqué avoir pris connaissance de la situation du président de la FMF et de ses problèmes avec la justice, le comité exécutif de la fédération malgache l’ayant informé. La FIFA reste indépendante des décisions administratives et étatiques et les affaires personnelles de Raoul Rabekoto et ses démêlés avec la justice n’aurait ainsi aucun impact sur sa fonction au sein de la FMF si on en croit la FIFA.

Des sources concordantes rapportent entre autres qu’à la suite de l’arrestation d’Arizaka Raoul Rabekoto au Bénin quelques jours plus tôt, rapportée à grande pompe par les médias proches du régime, la FIFA aurait intervenu pour le faire sortir et le faire rentrer en Suisse où il est exilé après sa condamnation à 10 ans de travaux forcés suite à l’affaire de détournements de deniers publics à la Cnaps.

Pour les dirigeants de la FIFA, Arizaka Roul Rabekoto réaliserait bien ses tâches en tant que président de cette fédération même s’il n’est pas présent physiquement au pays. La requête des membres du comité exécutif de la FMF selon laquelle la présence du président dans le pays est nécessaire est ainsi rejetée. Ils n’ont aucunement besoin d’un permis de communiquer avec le président de la FMF dès lors qu’il est resté le président en exercice, soutient la FIFA.

Concernant la nécessité de présence physique de la FMF dans les réunions, la FIFA pense que le premier vice-président, Vitorien Andrianony, légalement nommé à ce poste peut s’en acquitter. La FIFA reconnait que la situation est loin d’être confortable mais affirme qu’il n’y aurait pas de constat de vacance de poste à la présidence de la FMF, la nomination d’un président par intérim à la tête de cette instance nationale du football malgache n’est pas ainsi recevable.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *