« 140 000 emplois indirects créés en 2 ans », soutient Andry Rajoelina – Midi Madagasikara


52 millions de dollars, soit 208 milliards d’ariary. C’est la somme que le projet Fihariana a débloqué en deux ans pour financer des jeunes entrepreneurs. C’est ce qu’a déclaré hier le président Andry Rajoelina lors de la Journée d’échanges des jeunes et des entrepreneurs à Madagascar qui s’est déroulée au NOVOTEL Ivandry. Une initiative prise par l’Etat malgache à travers le programme Fihariana et dont l’objectif est d’encourager les jeunes à intégrer le monde de l’entrepreneuriat. Après l’émission Demokr’ankizy, le chef de l’Etat s’est entretenu avec des jeunes venant de toutes les régions de Madagascar. Une occasion pour le chef de l’Etat de partager son parcours et son expérience en tant que jeune entrepreneur et d’apporter tous les éléments d’explications aux nombreux doutes concernant le monde de l’emploi et de l’entrepreneuriat à Madagascar. Une sorte de démocratie directe pendant laquelle le président de la République s’est mis à l’écoute des jeunes par rapport aux difficultés qu’ils rencontrent dans le monde du travail et de la création d’entreprise. 

Avenir. Ce dernier reste convaincu qu’il est important que la jeunesse, qui représente 70% de la population malgache, contribue pleinement aux initiatives pour le développement de la Nation. Andry Rajoelina a notamment partagé ses débuts à 19 ans en tant qu’organisateur événementiel, et les difficultés auxquelles il a dû faire face lorsqu’il a créé la société Injet dans les années 2000. Il encourage ainsi les jeunes Malgaches à oser et à se débrouiller pour construire leur avenir. «  Soit vous vous levez le matin en disant je vais travailler, je vais faire des efforts et je dois réussir, soit vous faites partie de ceux qui ne voient que les problèmes et les blocages et au lieu de vous lever, vous choisissez de retourner au lit et de rester sans rien faire « , a-t-il soutenu. 

De nombreux jeunes entrepreneurs opérant dans différents domaines, entre autres, l’élevage de vaches laitières, l’agriculture, la production d’huiles essentielles, ingénieurs fabricant de matériaux organiques, la broderie et la confection, l’apiculture… venant des quatre coins du pays ont fait le déplacement à Antananarivo pour assister à une séance de partage d’expériences avec le président de la République. Jusqu’ici, 25 972 emplois directs et 140 780 emplois indirects ont été créés dans le cadre du Programme Fihariana. Le projet a aussi profité à 26 457 bénéficiaires. Le programme consiste aussi à encourager les jeunes à investir dans l’agriculture, à travers le projet titres verts. Parmi les décisions annoncées par le chef de l’Etat durant ce talk avec la jeunesse, figure notamment l’implantation de centres de formation professionnelle au niveau des chefs-lieux de districts, destinés aux jeunes non diplômés qui n’ont pas suivi d’études supérieures. 

Diaspora. Les domaines considérés comme essentiels tels que la maçonnerie sont concernés et les jeunes sortant de ces centres vont être recrutés pour la construction des différentes infrastructures telles que les EPP, les CEG et les hôpitaux manarapenitra. La mise en place d’un Conseil régional de la jeunesse au niveau des 23 régions et du Conseil national de la Jeunesse au niveau central, l’installation d’un centre de formation professionnelle au niveau de chaque chef-lieu de province, la célébration à partir de l’année prochaine, de la journée du 12 août, Journée internationale de la Jeunesse, l’organisation de la première édition du Forum industriel à Madagascar, ainsi que l’implication de la Diaspora dans l’industrialisation et le développement, figurent parmi les résolutions prises durant cet événement. 

Il convient de noter que cet événement entre dans le cadre de l’adhésion de Madagascar dans le projet Youth Connekt initié au Rwanda en 2017. La cérémonie d’hier a été co-organisée par le programme Fihariana, le Vice-ministère en charge de la Jeunesse et des Sports, le PNUD, UNFPA et Catholic Relief Services. La Première dame Mialy Rajoelina était aux côtés de son époux durant cet événement. D’ailleurs, le couple présidentiel a visité les stands des jeunes entrepreneurs qui ont participé à la rencontre.

Davis R





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *