Lutte contre les violences – Mialy Rajoelina poursuit son combat


La journée mondiale de lutte contre les violences est célébrée le 25 novembre. Mialy Rajoelina affirme son soutien aux victimes.

Mialy Rajoelina persiste et signe. Elle est contre la violence envers les femmes et s’active pour l’élimination de cette pratique malsaine. Hier, elle s’est adressée aux femmes victimes de violence à Madagas­car. Celles qui vivent dans la douleur et dans la souffrance. Celles qui traversent des épreuves pour défendre leurs enfants. Celles qui n’osent pas dénoncer les violences qu’ elles subissent. « Je ne cesserais de prendre soin, de protéger et de défendre les femmes victimes de violence. », déclare-t-elle, à l’occasion de l’Orange Day, ou la journée internationale contre la violence à l’égard des femmes.

Les violences psychologiques, physiques, sexuelles, économiques sont encore d’actualité. De nombreuses femmes/ filles sont victimes de viol, d’attouchements. Les violences morales, les harcèlements, des formes de violences qui ne blessent pas extérieurement mais laissent des cicatrices, sont le lot quotidien pour d’autres. « Nous devons les combattre tous les jours », exhorte Mialy Rajoelina.

Elle s’est également adressée aux auteurs de maltraitance, ceux qui frappent et abattent leurs conjointes, à changer de mentalité. « Vous devez apprendre à vous écouter, à communiquer et, surtout, à vous respecter. La violence n’est jamais une solution. Elle engendre plutôt d’autres problèmes», enchaîne la première dame.

Audience foraine

Ces femmes victimes de violence peuvent sortir de leur enfer. Des centres viennent en appui aux victimes de violences basées sur le genre. Les initiatives de la Première dame ont poussé des organisations et d’autres citoyens à agir, pour éliminer ces actes abominables. Elle est appuyée par toutes les institutions pour mettre fin à la violence. Pas plus tard qu’hier, le ministre de la Justice, Herilaza Imbiky, a déclaré que son département organisera une audience foraine, tous les mois, pour traiter les affaires sur les violences basées sur le genre.

Toujours dans la lutte contre la violence faite aux femmes, Mialy Rajoelina soutient les activités qui poussent les femmes vers leur autonomie et leur indépendance, ainsi que la promotion du rapport homme-femme. Pour elle, c’est un moyen très efficace pour les aider à améliorer leur vie familiale et sociale.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *