Covid-19 : le nombre de cas augmente reconnait le ministère de la (…)


Le nombre de personnes ayant contracté la Covid-19 a sensiblement augmenté , a déclaré hier Dr Rado Razafimahatratra, directeur général de la fourniture des soins auprès du ministère de la Santé publique. Ce responsable n’a pas pourtant pas le nombre exact des cas existants, certainement pour des raisons stratégiques et politiques. Il a tout simplement évoqué que l’Etat suit de près l’évolution de la situation sanitaire dans le pays actuellement.

Six patients présentent la forme grave de la maladie selon le Dr Rado Razafimahatratra. Sur la prise en charge des patients, la politique de lutte contre le coronavirus à Madagascar n’a pas changé. Les personnes présentant la forme grave sont soignées au niveau des hôpitaux. Celles qui développent les symptômes du Covid sont quant à elles appelées à se rapprocher des centres de santé de base où elles pourront être traitées.

Une source auprès de la direction régionale de la santé publique d’Anosy a confirmé hier que 22 cas de Covid-19 sont actuellement enregistrés dans la région dont des cas graves. La région Haute Matsiatra et la région Vakinankaratra sont pour l’instant les régions les plus affectées par la prolifération de l’épidémie. Il en serait de même pour la région de Menabe. Aucun des responsables de santé publique de ces régions ne souhaitent toutefois pas se prononcer.

La direction centrale du ministère de la Santé publique quant à elle insiste sur la vaccination qui reste à ce jour le moyen le plus efficace pour réduire le risque de développer la forme grave de Covid-19. Elle encourage ainsi la population à se faire vacciner. Le vaccin est ouvert aux personnes de plus de 18 ans à Madagascar. Une multitude de vaccins est disponible dans pays, indique le Dr Rado Razafimahatratra : le Sinovac de Sinopharm, le Janssen de Jonhson&Jonhson et le Pfizer dont le premier lot est arrivé hier. Des doses d’AstraZeneca sont attendues prochainement au pays. Malgré la disponibilité des vaccins, le taux de vaccination reste néanmoins très faible dans le pays.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *