Les membres haussent le ton – Midi Madagasikara


Le groupement intersyndical des marins professionnels Antsiranana (GISMPA) a organisé une conférence de presse au domicile de Claude Kasuga, rue Befatoma Jeanne. Ces travailleurs se sont retrouvés face à un arrêt de travail forcé dû aux événements politiques nationaux de 2009. Représenté par Paul Jaozara et Raymond Jaovahiny, le syndicat marins compte plus de 200 membres. « Nous sommes qualifiés pour ce travail, alors qu’on nous a chassé. Ces jeunes qui y sont actuellement ne sont pas compétents. Ceux sont des amis des autorités locales en l’occurrence, les surintendants de la région, qui leur ont donné ce travail», a avancé l’un d’entre eux avec une voix désolante. Selon leurs dires, ils ont tout fait, personne ne leur a tendu la main. « On a demandé une audience auprès du gouverneur, mais il ne nous a pas reçus», a ajouté Jaovaviny. Cela fait sept fois que ces hommes ont demandé un entretien avec les autorités régionales, mais en vain.

 Iss Heridiny





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *