Stade Barea – Polémique sur fond d’arriérés impayés


Une lettre de l’entreprise en charge du projet Stade Barea fait état d’un reliquat considérable. Le non-paiement de ces arriérés risque de perturber le fonctionnement du site.

Un pavé dans la mare? L’en­treprise chinoise CSCOD a fait parvenir une lettre aux responsables du projet stade Barea, le lundi 1er novembre dernier.

Celle-ci a fuité dans la nuit de dimanche à lundi. Elle dévoile des arriérés impayés d’un montant important de 17 millions de dollars. « Jusqu’à présent, l’entreprise CSCOD n’a pas encore reçu 5 paiements restants des travaux exécutifs, qui totalisent 17.321.614,90 dollars. En raison de l’incapacité d’effectuer le paiement dû aux fournisseurs, il en résulte que les fournisseurs mettront fin au service de logiciel de leurs systèmes de contrôle », peuton y lire.

La publication de cette missive crée une polémique à propos du projet de rénovation de Mahamasina, financé par l’État. Pour rappel, la somme annoncée en janvier 2020 s’élève à 77 mil­- lions de dollars. Si l’on fait les calculs par rapport aux détails transmis par la société de construction chinoise, 60 mil­lions ont été payés jusqu’à maintenant et il reste encore un reliquat considérable derrière.

Finition

« Le système d’éclairage, celui de surveillance et celui de commande d’écran géant ne seront plus disponibles à partir du 1er novembre 2021 », rajoute la fameuse lettre. Les dirigeants étatiques se sont empressés de réagir pour calmer l’opinion, hier matin: « Les travaux de finition ont subi des retards en raison de la situation de crise mondiale. Le deadline est fixé pour la fin du mois de novembre. L’État a tout à fait le droit de ne pas payer la totalité de la somme tant que les travaux ne sont pas encore terminés. Néanmoins, une partie du reliquat a déjà été payée depuis la réception de cette lettre ».

La dernière utilisation de l’enceinte remonte au dimanche 14 novembre. C’était à l’occasion du match entre Madagascar et la Tanzanie, dans le cadre de la sixième et dernière journée des éliminatoires du Mondial Qatar 2022. Les responsables du projet stade Barea rappellent que «l’éclai­rage et l’écran géant étaient bel et bien opérationnels ce jour-là ».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *