Résurgence de l’épidémie de Covid-19


Le ministère de la Santé a recommencé à publier officiellement les statistiques de l’évolution des cas de Covid-19 dans le pays depuis samedi dernier. Après quelques mois d’accalmie, l’épidémie rebondit à nouveau, notamment dans les régions Vakinankaratra, Haute Matsiatra et Menabe.

Selon les chiffres officiels, 5 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés dans la journée du 19 novembre à dont 4 patients présentant la forme grave de la maladie. Un nombre de taux de contamination considéré comme encore faible par rapport au nombre de tests effectués qui est de 701 selon le ministère.

Comme auparavant, la fiabilité des statistiques est mise au doute et ne reflèterait pas la réalité selon des sources auprès des services hospitaliers. Il y aurait beaucoup plus de malades de Covid-19 dans des établissements de santé. Le Covid a a toujours circulé dans le pays mais le ministère a décidé de communiquer seulement maintenant étant donné que les cas de contamination rebondissent. La région de Vakinankaratra, plus précisément le district d’Antsirabe I enregistre le plus de contamination avec 33 malades sur les 45 recensés, suivie de la Haute Matsiatra/Fianarantsoa avec 5 cas et de Menabe/Morondava avec 4 cas.Officiellement, la capitale n’aurait enregistré qu’un seul cas de Covid-19.

Face à la situation, le ministère de la Santé lance ainsi une campagne de rappel des gestes barrières. Le relâchement est en effet visible partout. Le port de masque, le lavage des mains, la distanciation physique s’essoufflent au sein de la population. Avec la nouvelle vague de contamination en Europe et dans d’autres pays, l’ouverture des frontières aériennes et la faiblesse du taux de vaccination anti-covid dans le pays, une nouvelle vague épidémique est pourtant fortement à craindre.

La semaine dernière, Andry Rajoelina a annoncé qu’un peu plus de 406 000 personnes sont complètement vaccinées. Des chiffres très loin de l’objectif du gouvernement qui prévoit cette année la vaccination d’environ un million de Malgaches de plus de 18 ans. En effet, malgré la disponibilité des vaccins, on constate qu’un forte majorité de la population restent encore réticente à la vaccination.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *