Le cabinet Rothschild & Co conseiller financier de l’Etat – Midi Madagasikara


Le cabinet Rothschild mettra ses compétences pour une meilleure compétitivité financière de Madagascar

Un conseiller  financier de taille pour la République. Madagascar à décidé de s’offrir les services de la Holding franco-anglaise Rothschild & Co, un des leaders mondiaux en matière de conseils financiers. La décision a été prise lors du dernier conseil des ministres.

Ce cabinet qui intervient auprès de nombreuses entités publiques et privées partout dans le monde appuiera l’Etat malgache dans le processus d’intégration aux marchés financiers internationaux et dans la recherche  de financements et d’investisseurs.

Indicateurs de compétitivité. Le contrat de Rothschild & Co avec le gouvernement de Madagascar porte sur la période du 15 novembre 2021 au 15 février 2023, soit au total 15 mois. Il aidera notamment le pays à s’intégrer dans la notation inaugurale et à améliorer ses indicateurs de compétitivité. Parmi les premières prestations prévues, le conseil des ministres cite notamment le cas d’Air Madagascar en vue de la recherche de partenaires  pour une éventuelle recapitalisation de la compagnie aérienne nationale.  Les recherches de financements pour les projets prioritaires du Plan Emergence Madagascar (PEM)  feront également l’objet des contrats de prestation de services de Rothschild and Co qui intervient déjà auprès d’une trentaine de gouvernements et d’entreprises  dans le monde. Le cabinet a fait ses preuves, en tant que conseiller financier en Côte d’Ivoire,  au Bénin et au Niger « Les expériences de Rothschild & Co seront utiles  dans la détermination des stratégies financières  et des recherches de partenaires et de financements pour Madagascar », explique le conseil des ministres.

 Présidence. Il est à noter qu’en tant que conseiller financier de la République Rothschild & Co aura comme  premier interlocuteur direct, la présidence de la République. Son intervention n’impactera pas directement sur le budget de l’Etat puisque comme tout cabinet, il sera rémunéré en fonction des investissements et  des services qu’il rendra, dans le cadre de son contrat. « Comme dans tout cabinet,  Rothschild & Co peut apporter du positif pour l’économie de Madagascar, et le recours à ses services se pratique avec succès dans de nombreux pays », a expliqué Haritina Johasy, directrice de la Communication du ministère de l’Economie et des Finances. La mission du cabinet se limite à l’appui aux recherches de partenaires et des financements, mais il n’est nullement appelé à intervenir dans les décisions du gouvernement ou dans la gestion des fonds publics.

R.Edmond.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *