Vulgarisation du jeu d’échecs auprès des femmes et des enfants – Midi Madagasikara


Des enfants initiés au jeu d’échecs à La City Ivandry. (Photo : Princy)

Mercredi 10 novembre 2021, une centaine de personnes ont été vues en train de jouer aux échecs à La City Ivandry. Un après-midi pas comme les autres pour ce lieu grâce à l’initiative de la fédération nationale de jeu d’échecs. « L’idée est de promouvoir le jeu d’échecs auprès de la gent féminine car jusqu’à présent, il y a trop peu de femmes qui y jouent. Aujourd’hui, tout le monde peut venir jouer gratuitement, s’initier aux règles du jeu et pourquoi pas intégrer un club », a expliqué le président de la fédération, Andrianantenaina Ramalanjaona concernant cet événement. Pour Johanna Rakotoniaina, secrétaire générale de la fédération et responsable de la commission féminine : « l’objectif est simple ; inciter le plus de filles et de femmes à participer aux différents tournois organisés au niveau national ». Elle a également précisé que même si Madagascar a toujours eu des représentants féminins aux compétitions internationales, ce sont souvent les mêmes têtes. C’est d’ailleurs pour cette raison que différentes initiatives ont été mises en place ces dernières années, pour ne citer que la promotion du jeu d’échecs au niveau des écoles. Actuellement, la fédération prévoit d’organiser différentes manifestations grand-public pour promouvoir ce jeu cérébral.

Mais cet événement avait aussi comme objectif de présenter publiquement la nouvelle identité visuelle de la fédération. Un nouveau logo élaboré avec Hamac, toujours dans le même but qui est de vulgariser ce jeu et de lui insuffler une image attrayante. Rappelons que depuis peu, la fédération nationale de jeu d’échecs est présente sur les réseaux sociaux, permettant de suivre de plus près ses activités. Jusqu’en décembre, plusieurs tournois attendent les adeptes de jeu d’échecs dans la capitale.

Anja RANDRIAMAHEFA





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *