vainqueur du Rwanda, le Mali tient son billet pour le 3e tour



Publié le :

La messe est dite dans le groupe E des éliminatoires du Mondial 2022 de football (2e tour). Le Mali a pleinement profité de la contre-performance de l’Ouganda face au Kenya. Les Aigles ont battu le Rwanda à Kigali (3-0) jeudi 11 novembre. Ils seront au 3e tour, comme le Sénégal et le Maroc. Le Bénin a dominé Madagascar (2-0) et repris seul la tête du groupe J devant la RDC, son prochain et ultime adversaire.

Jamais qualifié pour une Coupe du monde, le Mali sera présent lors du 3e et dernier tour des éliminatoires du prochain Mondial au Qatar. Les joueurs du sélectionneur Mohamed Magassouba poursuivent leur parcours quasi sans faute avec une victoire nette à Kigali face à la lanterne rouge du groupe E, le Rwanda. Les visiteurs ont d’entrée bénéficié d’un coup de pouce avec l’expulsion directe du Rwandais Bizimana Djihad (7e).

Djenepo, Koné et Coulibaly donnent le sourire au Mali

À 11 contre 10, la tâche s’est avérée tout de suite plus simple pour le Mali. Et c’est Moussa Djenepo qui a débloqué la situation depuis l’extérieur de la surface. Son magnifique tir enroulé a trompé la vigilance du gardien Emery Mvuyekure (19e). Juste derrière, le portier a anéanti les maigres espoirs de son équipe en relaçant droit sur Ibrahima Koné. L’attaquant n’en demandait pas tant et a puni l’erreur (21e). C’est son 5e but dans ces éliminatoires dont il est seul deuxième meilleur buteur derrière l’Algérien Islam Slimani (6 buts).

En fin de match, le remplaçant Kalifa Coulibaly a donné un peu plus d’ampleur à la qualification des siens. Le buteur du FC Nantes, entré à l’heure de jeu, a hérité du cuir à près de 30 mètres de la cage et a décoché un tir tendu qui a fait mouche (87e).

Avec 13 points au compteur (4 victoires et un nul), 10 buts marqués et aucun encaissé (seule la Tunisie est aussi imperméable, mais moins en réussite offensivement), le Mali ne peut plus être délogé de la première place du groupe E, l’Ouganda (2e) n’ayant que 9 points à une journée de la fin de ce tour. Ainsi, les Aigles maliens rejoignent les Lions du Sénégal et les Lions de l’Atlas du Maroc parmi les qualifiés pour le 3e et dernier tour.

RDC-Bénin le 14 novembre pour finale du groupe J

Rattrapés plus tôt jeudi en tête du groupe J par la RDC, le Bénin avait la pression au moment d’accueillir Madagascar au stade de l’Amitié de Cotonou. Il ne fallait pas trembler face aux Barea pour reprendre les commandes du groupe. Mission accomplie pour les joueurs du sélectionneur Michel Dussuyer. À domicile, les Béninois n’ont pas tremblé et l’ont emporté (2-0). C’est d’abord le Clermontois Jodel Dossou, tout en puissance, qui a fait trembler les filets avant la pause d’un tir à l’entrée de la surface de réparation (43e).

Bien plus tard, Steve Mounié a soulagé un peu plus les locaux en concluant avec sang-froid une contre-attaque et un bon mouvement en triangle avec Dossou cette fois dans la peau de passeur décisif (79e). Au classement, le Bénin est en tête du groupe J avec 10 points, devant la RDC (8 points), la Tanzanie (7 points, éliminée) et Madagascar (3 points, éliminés).

Dimanche 14 novembre, il y aura donc bien une finale dans ce groupe avec le match RDC-Bénin à Kinshasa. Le vainqueur ira au 3e tour. En cas de match nul, les Écureuils garderont leur première place et se qualifieront.

► À lire aussi : Coupe du monde 2022: calendrier et résultats des qualifications Afrique



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *