Rencontre avec le président de la Commission Transition Écologique de Régions de France – Midi Madagasikara


Délégation du Sénat de Madagascar à Glasgow SEM Herimanana Razafimahefa, président du Sénat, M. Jean André Ndremanjary, sénateur doyen

Elle est composée du président du Sénat, Herimanana Razafimahefa et du doyen des sénateurs, Jean André Ndremanjary. Elle participe à la 26è Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, Glasgow, Royaume Uni du 31 octobre au 12 novembre 2021, et ce, dans le cadre de la contribution parlementaire aux efforts nationaux pour lutter contre les changements climatiques.

Le Sénat de Madagascar et le ministère de l’Environnement et du Développement Durable travaillent en étroite collaboration à travers les différentes interventions, telles que les deux prises de parole par la Ministre de l’Environnement et du Développement durable et par le président du Sénat durant une réunion de la francophonie. La délégation a multiplié ses rencontres avec plusieurs personnalités représentant des organismes de divers secteurs afin de plaidoyer pour Madagascar, les collectivités territoriales décentralisées à Madagascar et la population malgache qui est durement touchée par les effets des changements climatiques. Dans ce contexte, elle a rencontré le président de la région Corse de France, M. Gilles Simeoni qui est aussi le président de la commission Transition écologique de Régions de France. Une discussion qui était principalement axée sur les collectivités territoriales décentralisées et les solutions à apporter aux problèmes liés aux changements climatiques auxquelles elles doivent faire face. M Simeoni, en tant que président de la commission Transition écologique de Régions de France mobilise les régions de France et les moyens nécessaires pour accompagner le Sénat de Madagascar dans sa principale mission d’appuyer les collectivités territoriales décentralisées. Dans un cadre de partenariat entre le Sénat de Madagascar et les régions de France, la reforestation à grande échelle à Madagascar par le Sénat de Madagascar a été évoquée.

Impacts désastreux. La délégation du Sénat de Madagascar a aussi participé à la Réunion Parlementaire qui s’est tenue à Glasgow le 07 novembre 2021, en marge de la COP26. Une occasion pour le sénateur doyen, Jean André Ndremanjary, de rappeler que Madagascar est durement touché par les impacts désastreux des changements climatiques, au cœur des catastrophes naturelles diverses résultant d’une crise mondiale de l’environnement dont Madagascar n’en est ni la cause ni l’initiateur. Il a ainsi appelé à la prise de responsabilité de tous les pays, surtout ceux qui sont les plus gros contributeurs de la pollution de l’atmosphère. Les parlementaires malgaches ont aussi exposé les dégâts causés par les changements climatiques, particulièrement dans le Sud de Madagascar qui est touchée gravement par la sécheresse et la famine. Elle a également rencontré Wang Shi, président du Conseil d’Administration de la Fondation chinoise Vanke Foundation, qui regroupe plusieurs entrepreneurs chinois, et le président fondateur du C-Team, regroupant plusieurs acteurs chinois agissant contre les changements climatiques et Champions dans ce domaine. Vanke fondation figure également parmi les plus gros donateurs en Chine.

 

Recueillis par Dominique R.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *