L’arrivée de Dorian Bertrand change la donne – Midi Madagasikara


Eric Rabesandratana semble avoir trouvé la solution pour la défense des Barea en faisant appel à un latéral gauche d’expérience. On sait combien l’apport de Jérôme Mombris a été déterminant dans le passé jusqu’à ce que la forme du nouveau défenseur de l’En Avant Guingamp ait du mal à soutenir le rythme.

Eric Rabesandratana a alors dû s’employer pour colmater cette brèche en optant pour une défense à trois avec Bapasy, Mamy Gervais et Fabien Boyer. Cela avait marché contre la RDC avec Métanire sur le flanc droit de la défense et Loîc Lapoussin sur le flanc gauche. Mais on sentait que ce dernier est plus à l’aise en phase offensive d’où l’option de trouver un vrai latéral gauche. Le choix s’est porté sur Dorian Bertrand, un joueur qui a une certaine expérience pour avoir déjà joué à ce poste avec des grands clubs tels le SCO Angers et l’ En Avant Guingamp. Du coup, on verrait pour le match contre le Bénin un retour à quatre défenseurs et deux milieux récupérateurs avec Rayan et Marco Ilaimaharitra. Loïc Lapoussin monterait d’un cran à l’opposé de Njiva tandis qu’Arnaud resterait seul en attaque.

Le conditionnel est de rigueur car rien ne dit que Gladison va faire partie du onze de départ de Rabesandratana qui sait plus que tout que la meilleure défense est l’attaque. Et dans une situation où les Barea n’ont plus rien à perdre mais tout à gagner, il vaut mieux jouer son va-tout. Et prier pour que, dans l’autre match, la Tanzanie perde.

Autant dire que la qualification pour ce Mondial 2022 au Qatar ne dépend plus des matches des Barea mais aussi des résultats des autres rencontres. Décidément…

Clément RABARY





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *