Les jeunes formés sur l’autonomisation


« Sortez de vos zones de confort pour avancer dans la vie. » Tel est le message de la vice-ministre de la Jeunesse, Juliana Tahiana Ratovoson, lors de son intervention à la conférence sur le développement personnel et autonomisation des jeunes qui s’est tenue à la salle de conférence du stade Barea Maha­masina, samedi.

L’objectif de cette conférence est de former des jeunes responsables, des jeunes leaders, conscients qu’ils sont utiles dans la société. « Les jeunes sont les forces de la Nation. 70% de notre population sont des jeunes. Nous avons intérêts à les former pour qu’ils deviennent la fierté de la Nation », lance la jeune ministre. Elle-même est une figure inspirante pour les jeunes.

Durant son intervention, elle a démontré qu’à force de viser loin, on peut aller loin. « J’ai commencé ma vie professionnelle en tant que pompiste, à l’âge de 19 ans. Puis, j’ai travaillé comme serveuse, en application de mes études sur le Tourisme et l’hôtellerie. Ensuite, je suis devenue une enseignante d’anglais, une maîtresse Fram. Je suis devenue une vice-ministre, à l’âge de 32 ans », témoigne-t-elle devant l’assistance.

Elle est heureuse de ne pas avoir été recrutée en tant que fonctionnaire à l’époque. « Je ne pensais qu’à la retraite dont je pourrais jouir en devenant fonctionnaire. Heureu­sement que je n’ai pas été recrutée, autrement, je n’aurais pas connu d’autres horizons », rajoute-t-elle.

Ses convictions à apporter du changement dans sa communauté lui ont valu ce poste. « Dans mon adolescence, j’ai intégré une association qui m’a poussé à être responsable et active. », explique-t-elle. Par son témoignage et son partage d’expérience, elle a voulu démontrer à l’assistance que les jeunes peuvent être responsables du développement de la Nation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *