Jirama – Les coupures d’électricité diminuent


Les coupures d’électricité ne concernent, désormais, que quelques quartiers du réseau interconnecté d’Antana­narivo (RIA). Elles ne durent, généralement, que quelques minutes. « Les travaux de réparation de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, suite à une fuite sur une conduite d’eau et à un court-circuit sur un groupe, provoqués par la vétusté des infrastructures, sont achevés depuis le week-end dernier. Les travaux sont même terminés plus tôt que prévu. Il nous reste à réparer le troisième groupe », indique Rivo Radanielina, directeur général par intérim de la Jirama, hier.

Un court-circuit sur ce groupe numéro trois, a déclenché une perturbation de la commande informatique. Il n’est pas fonctionnel, momentanément. Avec seulement deux groupes en marche, la production de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka a diminué. Elle ne produit que 60 Méga­- watts contre 90 Mégawatts. Cette baisse de la production en électricité génère la persistance des coupures d’électricité, durant les heures de pointe, de 17 heures et 21 heures. La Jirama a cherché des solutions pour limiter les dégâts. « Nous avons sollicité les grandes sociétés à suspendre leur consommation pendant les heures de pointe, pour diminuer l’utilisation d’électricité et ainsi, éviter les longues coupures », indique Rivo Radanielina. Il demande, également, aux ménages, de limiter leur consommation, pendant les heures de pointe. « Si possible, évitez le repassage, pendant les heures où la consommation est très élevée », exhorte le numéro un de la Jirama.

Ces petites coupures pourraient persister jusqu’à la semaine prochaine. La réparation du groupe numéro trois attend l’arrivée des pièces qui ont été importées. La Jirama est sur le point de réaliser d’autres solutions à moyen terme, pour éviter les grosses coupures. « Nous allons installer un quatrième groupe dans la centrale hydroélectrique d’Andeka­leka. Les travaux devront durer sept à huit mois. Lorsqu’il sera fonctionnel, la production en électricité augmentera de 34 Méga­watts. Nous projetons, également, l’installation de nouveaux transformateurs» explique Rivo Radanielina. La Jirama se prépare, également, à une éventuelle baisse du débit d’eau qui pourrait générer, également, des coupures. « Nous travaillons avec la direction générale de la Météo dans l’organisation de pluies provoquées, si nécessaire », souligne Rivo Radanielina.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *