Eau et électricité – Des délestages tournants prévus pour le week-end


La Jirama prévoit des coupures alternées d’une heure dans plusieurs localités de la capitale pendant deux jours.

Plusieurs localités de la capitale vont subir des coupures d’électricité d’une heure pour le samedi 30 et le dimanche 31 octobre. Selon la Jirama, les coupures seront tournantes et vont s’opérer entre 17h à 21h durant ces deux jours dans plusieurs quartiers. Pour le 30 octobre, la ligne reliant Ambohimanambola, Ambohimalaza, Ambohi­mangakely, Manjakandriana, Mantasoa, Anosizato, Ampi­tatafika, Arivonimamo, Ampefy subira une coupure entre 17h 45 jusqu’à 19H45. Andraharo, Ambodimita, Ambohibao, Talatamaty, Antanetibe et ses alentours seront concernés entre 18h 00 à 20h 00.

Les heures de coupure seront les mêmes pour une vingtaine de quartiers comprenant les 67ha, Ampefi­loha, Anosy, Andrefan’Ambohijanahary, Andava­mamba, Ankadikely, Sabotsy Namehana, Lazaina, Soavi­nimerina, Analamahitsy, Amboditsiry, Itaosy Cité, Andranomena ou encore Anosizato et Ampefiloha Ambodirano. Dans les quartiers d’Ankadifotsy, Tsiazo­tafo, Tsaralalana, Ankadivato, Antsakaviro, Mascotte, Ampahibe, Ambohitrakely, la coupure va survenir entre 18h 45 et 19h 45. Pour Anosi­zato, Fasan’ny Karana, Tanjombato dont dans la Zone Forello e t la Zone Filatex, l’électricité devrait être coupée entre 18h45 et 20h 15.

Travaux

Deux grands travaux entraînent la perturbation de l’approvisionnement en électricité du réseau interconnecté d’Antananarivo ( RIA). Lorsqu’un court-circuit s’est déclaré dans un des groupes dans le centrale hydraulique d’Andekaleka, 40% de la production du RIA est affecté, d’où les coupures incessantes de ce t te semaine. Des travaux ont été effectués sur ce groupe. Par ailleurs, la réparation de la fuite de vanne a été également opérée. La fuite avait engendré 1000L/min, selon la Jirama. La persistance de ces deux travaux a pour conséquence l’arrêt de la centrale hydraulique pendant près de trois jours, selon les explications. Dans les quartiers concernés, les abonnés de la Jirama se préparent à cette situation. Pour ceux qui utilisent des réchauds ou encore des appareils électroménagers durant ces heures de coupures, des solutions seront adoptées. « La coupure d’électricité devient notre pain quotidien. On a prévu de préparer le dîner plus tôt que l’heure habituelle ce week-end afin de prévenir ces coupures », décrit une mère de famille habitant à Tsiazotafo. Pour ceux qui travaillent dans l’évènementiel, des groupes électrogènes seront prévus en cas de coupure.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *