Barea : Les Comoriens regrettent Yannick Pandor


Parmi les nouvelles recrues des Barea figure le jeune gardien du RC Lens, Yannick Pandor. Les Comoriens regrettent sa décision de s’engager avec la sélection malgache.

Nous perdons un potentiel renfort. De plus, nous n’avons pas suffisamment de gardiens de but, qui évoluent dans des structures professionnelles et qui peuvent assurer la relève à l’avenir, nous a confié un confrère comorien, questionné à propos d’Yannick Pandor, hier.

Ces propos résument bien le sentiment général sur l’archipel. En effet, le jeune portier est aussi originaire des Comores. Mais il a décidé de suivre une autre voie, celle menant vers les Barea.

D’où les regrets côtés comoriens. « Lors de la procédure de convocation ou de naturalisation, la fédération du pays concerné doit prouver les attaches familiales du footballeur. Dans le cas où le joueur a des origines dans deux nations différentes, la décision lui appartient d’aller vers l’une ou vers l’autre », explique une source auprès de la fédération Malgache de football à ce sujet.

La réaction comorienne est parfaitement compréhensible. En effet, Pandor est promis à un avenir brillant à son poste.

Du haut de ses vingt ans, il dispose d’une marge de progression conséquente.

Statistiques

Yannick Pandor évolue en france. Il a débuté au SC Air Bel U17. Il a ensuite poursuivi sa formation avec les U19 du RC Lens. Aujourd’hui, il joue pour la formation lensoise qui est engagée en division National 2 dans l’Hexa­gone. Ses statistiques actuelles font état de 8 matches joués pour 16 buts encaissés.

Le jeune gardien est en phase d’apprentissage. Les chiffres ne parlent pas vraiment en sa faveur pour l’instant. Mais les dirigeants lensois croient en son potentiel et pensent qu’il prendra peu à peu la mesure de son poste.

Chez les Barea, Yannick Pandor fera partie d’une palette de trois portiers, aux côtés de Mathyas Randria­mamy, un autre jeune talent, et du désormais expérimenté Melvin Adrien.

Il honorera ses premières sélections lors du déplacement au Bénin, le jeudi 11 novembre à Cotonou, et de la réception de la tanzanie, le dimanche 14 novembre à Mahamasina. Il s’agira de sa première expérience avec l’équipe nationale malgache. Il vient surtout pour apprendre. Son intégration au groupe sera aussi scrutée de près.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *