Matériaux de construction – Grosses manœuvres dans la cimenterie



Economie

Matériaux de construction – Grosses manœuvres dans la cimenterie

Les  sacs  garderont  leurs  noms  originels.

Un communiqué de presse tombé comme un vrai coup de tonnerre. « La société Cementis Investment, filiale de Taylor Smith Investment, basée à Maurice, a fait l’acquisition de la filiale ciment de l’ex-Lafarge Maurice. De plus, la société Cementis océan Indien, aussi filiale de Taylor Smith Investment, a fait l’acquisition des filiales de l’ex-Lafarge Holcim, cluster océan Indien à Madagascar, la Réunion, Comores et Mayotte. Cette opportunité s’est présentée lorsque Lafarge Holcim a décidé de se retirer de la région océan Indien. L’acquisition de Lafarge Seychelles suit son cours et devrait se faire d’ici quelques mois. Une nouvelle identité a été créée pour la région et Lafarge Holcim océan Indien deviendra ainsi le groupe Cementis à partir d’aujourd’hui » Lire hier.

Par contre, aucune retouche sur les appellations des produits selon toujours cette annonce. « Les noms des produits ciment de Cementis restent les mêmes sur chacun de ses territoires: Lova, Orimbato et Manda à Madagascar, Volcan & Kosto à la Réunion, Baobab à Maurice et Hodari aux Comores et à Mayotte. Soucieux des enjeux environnementaux et économiques, les sacs de ciment Cementis continueront à porter, jusqu’à épuisement des stocks disponibles, la marque Holcim à La Réunion et à Mada­gascar et Lafarge à Maurice, aux Comores et à Mayotte. Ils seront, au fur et à mesure, remplacés par des sacs portant le logo de la marque Cementis ».

Le vrai changement attendu par les consommateurs reste la baisse des prix du ciment. Cela passera par l’augmentation du volume de la production nationale, pour ne plus subir les « imprévus » des importations massives.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *