Foire d’Atsimo Andrefana – Le gouverneur sommé par les opérateurs


La foire « Andrarangy » d’Atsimo Andrefana, entrant dans le cadre de la foire des 23 régions, a été une occasion pour les opérateurs de demander plus de considération de la part de l’État.

Réclamations. « Ayez de la considération pour les opérateurs de Toliara Mr le gouverneur ». C’est en ces termes que Jean Rabehaja, à la fois opérateur économique et député élu dans le district de Toliara I, a lancé son temps de parole à l’ouverture de la foire économique « Andrarangy » d’Atsimo Andrefana, pour exposer le mal qui ronge les opérateurs économiques dans la région Atsimo Andrefana. Il s’est adressé au gouverneur en tant que représentant exécutif de l’État.

« Il a été maintes fois rappelé que Toliara manque d’industries, les jeunes n’ont pas d’emploi. Mais je profite de cette foire économique, une belle opportunité que je choisis, pour réclamer la considération du secteur économique de cette région » a-t-il prononcé. Il a entre autres dénoncé l’inertie du secteur public face aux deux poids deux mesures existants dans le traitement des opérateurs. « Où est le département de l’Environnement dans cette région pour voir de près le déversement de déchets et d’eaux usées sur la route nationale fait par une société connue à Toliara » a-t-il fustigé.

Le député, entrepreneur en bâtiment, veut parler d’une société de pêche, sans le dire ouvertement. Il a aussi demandé au gouverneur, les dispositions qu’il envisage de prendre à court et à moyen termes concernant l’ensablement du périmètre de Bas Mangoky, tout en soulignant le spectre du Kere pour Atsimo Andrefana.

Zone spéciale

« Avec ou sans Base Toliara, Toliara devrait disposer d’une zone spéciale pour les futures entreprises et sociétés qui veulent bien s’installer dans l’Atsimo Andrefana » a poursuivi le député Behaja. Des sollicitations reprises par le doyen des entrepreneurs de Toliara, le docteur Alexis Rabemananjara, qui a fait clairement savoir que Toliara a besoin de Base Toliara. « On parle d’une relance économique, et je parle au nom des entreprises qui sont présentes à cette foire et aussi, à celles qui ne sont là, comme Base Toliara » a lancé le spécialiste en agriculture biologique.

L’équité économique pour la région Atsimo Andrefana a été également revendiquée, pour ne citer que le coût de l’énergie ou encore les formations entrepreneuriales et professionnelles. Edally Ranoelson, gouverneur de la région Atsimo Andrefana, a alors répondu point par point sauf pour le cas de Base Toliara. « Une zone économique spéciale est prévue sur 1500 ha, dont une partie à Betsinjaka et une autre à Belalanda. Il y a également le projet étatique de transformation agro-industrielle de la région Sud-ouest (Pitaso) à Ankoronga. La Jirama se lance déjà dans l’équation tarifaire. Je fais appel à tous les investisseurs à Madagascar et à l’étranger pour venir ici » rétorque-t-il. Le cas du Bas Mangoky n’est pas négligé, d’après ses dires. Les opérateurs de Toliara n’ont pas reçu de coup de pouce de la part de l’État lors de la pandémie. Des entreprises ont été ainsi amenées à disparaître ou à déposer le bilan.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *