Trois faux policiers arrêtés – Midi Madagasikara


Les trois usurpateurs portaient des uniformes policiers afin de passer facilement les barrages érigés par les policiers sur la route nationale numéro un. Le premier, un chauffeur auprès d’un ministère, est âgé de 28 ans selon la police judiciaire. Le second est un guide touristique, un proche du chauffeur. Le dernier, un mécanicien de deux-roues, a été payé pour accompagner les deux personnes durant le périple et surtout pour intervenir en cas de panne mécanique. Avec deux motos, les trois individus ont quitté la Capitale pour rejoindre Soavinandriana-Itasy, là où la compagne du chauffeur de ministère réside. Le voyage en moto n’a connu aucun problème à l’aller, ils ont facilement passé les barrages de forces de l’ordre sans aucun contrôle de papier. Leur stratagème a fonctionné puisqu’avec les tenues policières, les criminels n’ont pas éveillé les doutes des éléments de contrôles sur la route nationale. Ce n’était pourtant pas le cas durant le retour lorsqu’à Itasy, l’une des motos est tombée en panne. Le mécanicien n’arrivant pas à remettre en marche le véhicule, les trois individus ont traîné la moto en panne à l’aide du deuxième deux-roues. Cela a fonctionné mais a éveillé le soupçon des policiers. Durant un contrôle d’usage, les deux motos ont été surprises sans papier, ce qui a poussé les policiers à vérifier les cartes professionnelles des trois personnes. Bien évidemment, ils n’avaient aucune carte prouvant leur appartenance à la police et les circonstances ont contraint la police à un examen de situation. Durant l’interrogatoire, les trois hommes ont fini par baisser la garde et avouer qu’ils n’étaient pas des policiers. Ils se sont excusés de leur acte, mais cela n’a pas classé l’affaire. Les trois individus sont poursuivis pour usurpation de fonction et usage illégal de tenue policière. Après leur garde à vue durant l’enquête préliminaire, ils ont été présentés devant le parquet hier.

D.R





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *