La dépouille du député de Morombe en terre natale


Lucien Rakotomalala, député élu dans le district de Morombe sous la couleur IRD, est décédé le 7 juillet 2020 à Antananarivo. Il en était à son second mandat. La raison évoquée de son décès était « des problèmes au niveau du poumon » selon les sources auprès de l’hôpital militaire de Soavinandriana où il avait été transféré suite à un malaise. À cette période, le transfert des dépouilles en dehors d’Antananarivo et vers les régions était interdit en raison de la propagation de la covid-19.

Le confinement ici et là battait son plein. Le député avait été inhumé dans un caveau familial à Ambohija­naka et non au cimetière d’Anjanahary comme on l’avait laissé entendre. Tout juste dix membres de la famille du député ont été présents. Le rapatriement de son corps dans la commune de Befandri­ana-Sud, Morombe, sa commune d’origine, s’est déroulé samedi et dimanche dernier.

L’inhumation s’est passée mardi dernier et cette fois-ci, quelques trois cents personnes, les autorités de la région Atsimo Andrefana, le gouverneur, le préfet, les députés, le vice-président de l’Assemblée nationale, des maires, de la CIRGN, des militaires et du ministre du Transport et de la météorologie, ont pu y assister.

Une distinction honorifique à titre posthume lui a été décernée. Feu le député Lucien Rakotomalala dit « Fomela » avait présidé la commission chargée d’examiner les demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d’un député.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *