Du gasoil siphonné d’un bateau


Un bateau arrimé au port de Mahajanga a été la proie des trafiquants de gasoil. Embarqué à bord d’une vedette, le carburant a été intercepté par les gendarmes à Marovoay.

BELLE prise des forces de gendarmerie à Marovoay. Quatre personnes dont deux femmes ont été arrêtées pour vol massif de gasoil sur un bateau arrimé au port de Mahajanga. Parmi les personnes prises dans le filet figurent la receleuse, le transporteur ainsi que deux dockers qui avaient déchargé la cargaison volée pour l’emmener jusqu’à l’endroit où elle allait être dissimulée.

Les malfaiteurs ont siphonné le réservoir d’un cargo à moteur diesel qui avait accosté au quai. Mercredi soir aux alentours de 20h30, la gasoil dérobé a été embarqué à bord d’une vedette qui par la suite a remonté le fleuve Betsiboka pour acheminer le carburant jusqu’à Marovoay.

Le gasoil a été transvasé dans cent dix-sept bidons en plastique d’une capacité unitaire de 20 litres. Une partie a été en revanche répartie dans quatre-vingt-neuf jerrycans pouvant chacun contenir 35 litres. Le volume total du gasoil volé s’élève à près de 5,5 mille litres. Le pot-aux-roses a été découvert lorsque le groupement de la gendarmerie nationale de la Boeny a été mis au parfum qu’une vedette a quitté le port en démarrant en trombe pour remonter en amont.

Gasoil codé

D’emblée, une unité d’interception a été envoyée sur les traces de la vedette en fuite. L’étau s’est très vite resserré et les malfaiteurs ont été appréhendés sur les rives du Betsiboka à Marovoay, alors qu’ils étaient en train de tout débarquer. Les suspects ont été soumis au feu roulant des questions afin de remonter de fil en aiguille jusqu’aux autres personnes mouillées dans ce trafic de carburant.

D’après les explications apportées par le commandant du groupement de la gendarmerie nationale de la région Boeny, le gasoil subtilisé est destiné uniquement au transport maritime et n’a rien à faire à Marovoay, où il a été intercepté. Pour le distinguer du gasoil standard, il a été teint en bleu.

Des utilisateurs affirment néanmoins que ce fuel est susceptible de faire tourner les moteurs diesel conventionnel bien que le rendement ne soit pas forcément le même. Le gasoil retrouvé a été saisi. Il reviendra au tribunal de prendre la décision judiciaire se rapportant à ce qu’il adviendra. Entre-temps, tout le fuel saisi est gardé à la gendarmerie.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *