À Madagascar, «à cause de la sécheresse, plus d’un million de personnes sont au bord de la famine»


Le sud de Madagascar connaît actuellement sa pire période de sécheresse depuis 40 ans. Ici, à Ambovombe, en mai 2021.

Le sud de Madagascar connaît actuellement sa pire période de sécheresse depuis 40 ans. Ici, à Ambovombe, en mai 2021. © Amnesty International/ Pierrot MEN

Le dérèglement du climat risque-t-il de devenir l’un des pires dictateurs du XXIe siècle ? L’ONG Amnesty International sonne en tout cas l’alarme, à l’approche de la COP 26 à Glasgow. Dans un rapport qu’elle vient de publier, elle montre comment, dans le sud de Madagascar, la sécheresse prive les populations de leurs droits les plus élémentaires. L’organisation appelle les dirigeants mondiaux à agir pour réduire les émissions de CO2, et aider les populations affectées par ce changement climatique. Sabine Gagnier, directrice du pôle action d’Amnesty International France, est l’invitée de Laurent Correau.

►  Le rapport d’Amnesty International (en français, anglais ou malgache) est disponible sur le site de l’ONG. 

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *