Amnesty International présentera son rapport sur la sécheresse à (…)


Amnesty international devrait rendre public son rapport concernant les impacts de la sécheresse à Madagascar le mercredi 27 octobre. Dans ce rapport qui retrace la gravité de la situation dans le Sud de la Grande île, notamment ces dernières années, elle devrait lancer un appel aux dirigeants du monde entier pour sauver des vies, notamment à Madagascar, et protéger les droits menacés par la crise climatique qui touche particulièrement le sud de la Grande île.

Le dernier rapport du Programme alimentaire mondial, publié en mai, indique qu’environ 1,14 million de personnes sont confrontés à un niveau élevé d’insécurité alimentaire dans le sud de La Grande île. Près de 14 000 d’entre elles se trouvaient dans un état de catastrophe, présentant ainsi des formes graves de l’insécurité alimentaire. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indique que 95% des personnes confrontées à une insécurité alimentaire aigue dans le Sud vivent de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Or, ces activités ont subi les conséquences lourdes du changement climatiques.

Plusieurs organisations ont par ailleurs effectué des enquêtes et dressés des rapports sur les impacts en vies humaines de la sécheresse dans le sud de Madagascar. Ces enquêtes ont révélé que plus d’une dizaine de personnes ont trouvé la mort dans la région du Sud de Madagascar à cause de la famine qui sévit dans le sud de Madagascar.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *