Partenariat dans la lutte contre la corruption – Midi Madagasikara


Le ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, Andry Ramaroson, a souligné que le ministère a différents projets, et ce, rentrant dans le cadre du velirano présidentiel.

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’énergie, le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures (MEH) a choisi le thème « agir ensemble, développement énergétique accéléré de Madagascar » qui coïncide notamment avec le velirano n°2 de l’Initiative Emergence de Madagascar.

La cérémonie s’est déroulée, hier, au Carlton. Force est cependant de constater que le problème de l’énergie en général et de l‘eau et de l’électricité en particulier reste un problème qui touche un bon nombre de ménages entraînant même des mécontentements. Toujours dans le cadre de cette célébration, le ministère tient à préciser son engagement « à combattre fermement la corruption dans le secteur de l’énergie et des hydrocarbures afin d’assurer un approvisionnement en énergie et en hydrocarbures satisfaisant la demande, de qualité et à moindre coût ». C’est ce qu’attendent notamment les consommateurs.

Formation des personnels. De ce fait, il adopte par conséquent une politique de tolérance zéro vis-à-vis de la corruption sous toutes ses formes. Dès lors, une convention de partenariat, dans cette lutte contre la corruption, entre le Bianco et les partenaires techniques et financiers, en l’occurrence la Friedrich Ebert-Stiftung (FES) a été signée le 21 mai de cette année. Le communiqué de presse remis aux journalistes fait mention aussi que « nous, ministère en tant qu’acteur principal, adoptons une politique interne de lutte contre la corruption qui va être appliquée avec rigueur par tous nos agents à tous les niveaux et à tous les échelons ». Et de continuer que « le Bianco, en tant que partenaire technique, se charge de la formation des personnels du ministère en matière de lutte contre la corruption ». Par ailleurs, dans le cadre du partenariat public et privé, 11 organismes ont travaillé de près avec le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures pour la réalisation de l’événement d’hier. Il s’agit, entre autres, du Pnud, de l’Onudi, du Giz, de l’Usaid et de la Fondation Tany Meva. 38 opérateurs en énergie ont participé, en outre, à des stands d’exposition durant cet évènement pour montrer leurs activités et produits.

Dominique R.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *