Consommation – Vitogaz fait polémique


L’histoire ressemble à un Vitogag. Le distributeur principal de gaz décide dans un premier temps d’augmenter le prix des bouteilles de 16% début octobre suite à une hausse du prix du gaz à l’échelle mondiale et malgré une baisse de la TVA de 20 à 5 %. Le ministre de l’Industrie, du commerce et de la consommation Edgard Razafindravahy a immédiatement réagi en convoquant le directeur général de Vitogaz dans ses bureaux.

Il a été convenu de revenir aux anciens prix pour préserver l’intérêt des consommateurs. Vitogaz a sorti un communiqué mentionnant l’entretien avec le ministre Razafindravahy et l’accord de revoir le prix tout en faisant des propositions et l’engagement pour une concertation avec le Micc pour toute hausse. Mais rien n’y fit.

Les prix n’ont pas changé malgré la promesse de faire baisser le prix des bouteilles de 4 kg pour ménager la population. Une parole qui ne sera pas respectée et le ministre Razafindravahy a dû intervenir de manière ferme que les prix doivent revenir à la normale depuis lundi. Vitogaz a publié un nouveau communiqué regrettant le geste de son directeur général.

Mais les prix sont restés les mêmes. Hier, Vitogaz a fait un petit geste en baissant le prix de la bouteille de 4 kg. Un geste nécessaire mais pas suffisant.

Que peut-on reprocher à un ministre qui a pris la défense des consommateurs ? C’est plutôt la mauvaise foi du distributeur qu’il faut blâmer. Le respect de la parole donnée est important à ce niveau. Hélas, la course au profit fait souvent oublier des valeurs élémentaires de l’humanité.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *