Université d’Antananarivo : Manifestation des étudiants et du personnel (…)


Les bombes lacrymogènes ont de nouveau éclaté à Ankatso hier, lors de la manifestation estudiantine hier à l’université d’Antananarivo. Dans la matinée, les étudiants se sont donné rendez-vous sur l’esplanade de l’université avec des membres du personnel administratif et technique (PAT), avant de descendre dans les rues, là où les hommes en treillis campaient déjà pour les empêcher de semer le désordre.

Mécontents de ce qu’ils considèrent comme repression, les étudiants ont commencé à lancer des pierres à l’endroit des forces de l’ordre qui, à leur tour, ont répondu par des bombes lacrymogènes. Par la suite, les manifestants ont rebroussé chemin et sont retournés dans l’enceinte de l’université.

Cette manifestation fait suite aux revendications non satisfaites des étudiants. Des centaine d’étudiants n’auraient pas encore perçus leur bourses d’études de l’année universitaire précédente. Du côté du PAT, leur indemnités ne seraient pas encore payés. Le vice-président du collectif des membres du PAT, Pierre Rakotoson, insiste que la résolution de leur problèmes est garante de la rentrée universitaire prévue le 25 octobre prochain. Si les indemnités et les bourses seront payés dans les temps, la rentrée prévue peut certainement être assurée. Dans le cas contraire, elle risque d’être compromise une fois de plus, affirme ce dernier.

Assoumacou Béatrice, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré hier, à l’Assemblée nationale lors de l’ouverture de la session parlementaire ordinaire, que la situation sera régularisé sous peu pour membres du PAT de l’université d’Antananarivo. Ce retard résidait dans le processus de contrôle avant paiement. « Tout cela est déjà résolu actuellement et le paiement ne va plus tarder », rassure-t-elle.

Le décret règlementant le paiement des indemnités de technicité du PAT a déjà été pris en conseil du gouvernement, a précisé la ministre. Lors de la cérémonie officielle de la rentrée des universités, lundi, elle a déjà annoncé qu’il ne restait plus à ce stade qu’à intégrer ces indemnités dans le salaire du personnel.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *