Coupe de la CAF : CFFA renonce au match retour


Le départ des joueurs du CFFA pour l’Angola était prévu hier. Mais ils sont finalement restés à quai. La direction du club prévoit une conférence de presse, ce mercredi matin.

Partira, partira pas. La situation du Centre de Forma­tion de Football Analamanga s’avère floue après la lourde défaite de dimanche dernier. Les joueurs du CFFA devaient s’envoler pour le continent, hier après midi. Direction Luanda, via un vol d’Ethiopian Airlines pris en charge par la Prési­dence de la République. Mais en début de soirée, des rumeurs de forfait ont commencé à circuler. Celles-ci ont été confirmées par une source proche du Président. Comme quoi le club avait bel et bien décidé de faire l’impasse sur son match retour contre le Grupo Desportivo Interclube, comptant pour le deuxième tour de la Coupe de la CAF.

Joint au téléphone dans la foulée, le patron du CFFA a balayé ces bruits de couloirs. Il maintient que son équipe ira bel et bien en Angola, en vue de cette deuxième confrontation. « Nous allons partir ce mercredi. Nous donnerons une conférence de presse dans la matinée à Andoharanofotsy », a répondu Henintsoa « Tôta » Rakotoa­rimanana. De quoi va parler tôta durant cette conférence de presse? Soit il confirmera le départ, retardé mais tout de même effectif. Le CFFA affrontera alors l’Interclube ce vendredi au stade Joaquim Dinis de Luanda. Soit il confirmera le forfait de son club. Le CFFA se désengagera alors de la Coupe de la CAF, avec les risques de sanctions que cela implique.

Amende

Si le club d’Andoharano­fotsy part finalement, il aura fort à faire en Angola. Le revers cuisant de dimanche dernier a laissé des traces. Bela et ses coéquipiers débuteront la deuxième affiche avec un retard de trois longueurs. Ce déficit comptable témoigne de la différence de niveau abyssale entre les deux formations. Dans le cas d’un forfait, le vainqueur de la coupe de Madagascar s’expose à des amendes. « Toute équipe qui déclare forfait ou renonce à jouer le match-retour après avoir joué le match-aller sur son propre terrain doit rembourser à la fédération de l’équipe visiteuse une indemnité forfaitaire de quinze mille (15 000) dollars USD destinée à réparer le préjudice subis par le club hôte », peut-on lire dans le règlement de la compétition. « Un forfait déclaré pendant le deuxième tour préliminaire et le deuxième tour préliminaire additionnel de la Coupe de la Confédération entraîne outre la perte du droit d’entrée une amende de dix mille (10 000) dollars US », mentionnent aussi les textes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *