Action de développement – Rajoelina secoue certains gouverneurs


Par rapport à l’obligation de résultat à laquelle est soumis chaque gouverneur, le président de la République annonce une évaluation prochaine et indique déjà que certains sont à la traîne.

Vous serez bientôt évalués. Ne vous en faites pas, ça va venir”. Ces mots ont été adressés aux gouverneurs, par Andry Rajoelina, président de la République. Profitant de l’inauguration d’Analamanga Park, remis à neuf, samedi, le Chef de l’État a mis l’accent sur la performance des gouverneurs. Annonçant que, prochainement, se tiendra l’évaluation des boss des régions, il a fait part de ses premières appréciations. Selon ses dires, il y a des gouverneurs qui sont performants et d’autres qui sont à la traîne. «Il y a ceux qui travaillent dur et ceux qui n’ont pas la moyenne. Certains méritent une note de 19/20, d’autres malheureusement, n’obtiennent que 8/20», déclare le locataire d’Iavoloha.

Partant des actions de développement au niveau des communes, le président de la République ajoute au sujet de la performance des gouverneurs, «la réussite des communes est celle des gouverneurs. La réussite des gouverneurs est celle de l’État». Une manière de dire que les gouverneurs sont les premiers responsables des actions de développement dans leur région respective. Un point que Andry Rajoelina a déjà souligné, en octobre 2019, durant le premier conseil des gouverneurs, à Antsohihy.

Lors du deuxième conseil des gouverneurs, au palais d’Etat d’Iavoloha, en juillet, le Chef de l’État a réitéré sa consigne selon laquelle, les gouverneurs doivent travailler vite et accélérer les actions de développement dans leur circonscription respective. Le cadre juridique régissant les gouvernorats a même été réaménagé pour donner plus de latitude aux boss des régions.

Avant la fin de l’année?

Un décret adopté en août donne plus de pouvoir aux gouverneurs sur l’exécution du volet économique et social de l’exécution de la Politique générale de l’État (PGE). À l’instar des membres du gouvernement, l’évaluation périodique des gouverneurs a été annoncée par Andry Rajoelina, lors de la nomination des premiers gouverneurs.

Le Président estime donc que le moment est venu de procéder à cette évaluation. Si l’on s’en tient à son discours de samedi, c’est lui qui en a pris l’initiative et a demandé à ses collaborateurs de le faire. Selon ses mots de samedi, toujours, les évaluations des gouverneurs devraient se faire avant la fin de l’année. «Ne vous étonnez pas puisque les choses ne seront plus pareilles d’ici la fin de l’année. Il y aura des changements», lance le Chef de l’État.

Les gouverneurs les plus méritants pourront voir les subventions étatiques allouées à leur circonscription «doublées, triplées, quadruplées, quintuplées et même décuplées», soutient le président Rajoelina. Au contraire, les moins performants risquent d’être sanctionnés par une fermeture des vannes étatiques à l’entendre. Pour inspirer un sursaut d’orgueil chez les autres gouverneurs, probablement, le locataire d’Iavoloha a pris comme exemple son satisfecit quant à une réalisation du gouverneur de la région Sava.

«Pas plus tard que ce matin, j’ai félicité le gouverneur de la région Sava pour la réfection d’une route qui a fait souffrir la population depuis plusieurs années. Avant, il fallait 5 heures pour faire le trajet. Maintenant, la route est entièrement réhabilitée. Ce que je veux dire c’est que nous devons travailler, travailler bien et vite», a déclaré le président de la République, samedi.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *