Une nouvelle maternité ouvre ses portes


Les femmes enceintes ne devront plus craindre d’accoucher avec les nouveaux services créés dans le centre MSM.

Marie Stopes Madagascar (MSM) a choisi le 14 octobre pour inaugurer les nouveaux services de maternité dans son établissement de santé à Antsiranana. C’est l’un des cinq centres MSM où sont intégrés les services nécessaires pour assurer une maternité sans risque.Désormais, ce centre installé dans la ville d’Antsiranana depuis 1992, est devenu une maternité. Comme les quatre autres existant dans la Grande île, celui d’Antsiranana rejoint aussi le centre d’Avaradoha dans la fourniture des services de maternité.

En apparence, le bâtiment, situé sur la rue  PointSix, a connu une grande réhabilitation tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Un grand panneau portant la mention « Maternité Antsiranana » est visiblement attaché à la façade du bâtiment. Selon les explications du Dr Joëlle Rabesoa, qui a dirigé la visite des locaux, ces services de maternité incluent les consultations prénatales de suivi de grossesse, les échographies anténatales, les explorations fonctionnelles pour le suivi des grossesses à risque ou des grossesses à terme…Sans parler des chambres spacieuses, bien aérées, équipées de télévision et de wifi, réservées aux nouvelles mères.

L’inauguration de la nouvelle maternité a été marquée par une cérémonie officielle organisée dans la rue PointSix, devant le bâtiment. On été présents des élus et des dirigeants régionaux conduits par le gouverneur de la région Diana, Daodo Arona Marisiky. À cette occasion, les intervenants successifs ont mis en exergue l’intérêt du projet qui s’accorde totalement avec les orientations de l’État et l’un des axes stratégiques du « Velirano » du président Andry Rajoelina.

Il marque également la volonté du secteur privé d’appuyer le gouvernement dans ses efforts pour renforcer la qualité des services de santé et les rendre accessibles à tous. « Nous réaffirmons notre soutien indéfectible aux efforts du ministère de la Santé publique dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD 3), y compris les politiques visant à promouvoir une maternité sans risque à Madagascar.»



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *